En réaction à la Covid-19, Toulouse accélère sur les mobilités

 |  | 621 mots
Alstom développe son train à hydrogène à Tarbes.
Alstom développe son train à hydrogène à Tarbes. (Crédits : DR)
Afin de diversifier son économie, Toulouse et l'Occitanie mettent en œuvre un plan d'action pour développer un écosystème référent en matière des mobilités de demain. Une initiative dont la nécessité est renforcée par la crise sanitaire qui frappe de plein fouet l'aéronautique. Analyse.

La région Occitanie est connue pour être le berceau de l'aéronautique, et plus particulièrement sa métropole toulousaine. Si la crise sanitaire a démontré la fragilité de ce secteur, les collectivités locales ont identifié depuis des années un problème de monoculture économique autour de l'aéronautique. Alors, afin de profiter de certaines de ses briques technologiques, les élus toulousains ont pour ambition de devenir à terme la capitale française, voire européenne, des mobilités durables et intelligentes.

De cette impulsion est née en 2014 la start-up EasyMile (220 salariés), spécialisée dans la création d'un logiciel unique pour concevoir des véhicules autonomes et sécurisés. Elle a ainsi mis au point EZ10, une navette électrique pour le...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :