Bernard Foing (ESA) : "Le village lunaire est déjà une réalité"

 |   |  745  mots
Bernard Foing est le directeur du groupe international lunaire à l'ESA, l'agence spatiale européenne.
Bernard Foing est le directeur du groupe international lunaire à l'ESA, l'agence spatiale européenne. (Crédits : YouTube)
L'astrophysicien de l'agence spatiale européenne, Bernard Foing, est revenu à l'occasion d'une conférence à Toulouse sur les avancées de la recherche pour la création d'une base permanente sur la Lune.

50 ans après les premiers pas de Neil Armstrong lors de la mission Apollo 11, des scientifiques du monde entier travaillent sur l'implantation d'un village lunaire (ou Moon Village).

"Il s'agit de créer une base installée de manière permanente sur le seul satellite de la Terre. Elle serait assurée par des humains et des robots. Contrairement aux missions Apollo, l'idée est de s'y établir de manière durable", explique Bernard Foing, le directeur du groupe international lunaire à l'ESA, l'agence spatiale européenne.

À l'occasion d'une conférence donnée le 30 avril à Toulouse à l'invitation de l'Académie de l'air et de l'espace, l'astrophysicien a fait le point sur les recherches et les projets commerciaux en vue de réaliser cet objectif.

Où créer une base lunaire ?

Le scientifique a lui même été le père de la mission Smart-1. La sonde lancée en 2003 est restée trois ans en orbite autour de la Lune. "Les données récoltées ont permis d'établir une cartographie précise de la Lune avec l'emplacement des différents cratères mais aussi d'étudier les processus volcaniques et tectoniques et d'observer les pôles", décrit Bernard Foing. De quoi aider à repérer les zones d'atterrissage les...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/05/2019 à 20:22 :
Ben non, il n'y a pas de base permanente sue Lune....le titre n'est donc pas une réalité....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :