À Toulouse, l'Onera se dote d'une soufflerie pour étudier les effets du givre

 |   |  480  mots
Le givre est l'origine d'un nombre important d'accidents d'avion.
Le givre est l'origine d'un nombre important d'accidents d'avion. (Crédits : DR)
L'Onera a lancé le 15 mars à Toulouse la construction d'une soufflerie dédiée à l'étude des phénomènes physiques du givre. Le centre de recherche aérospatiale détient une expertise de plusieurs décennies sur le sujet. Ses experts travaillent avec la Nasa et pour des projets européens en la matière.

C'est un crash qui a marqué les esprits. En 1994, un ATR 72 s'écrase dans la région des Grands Lacs aux États-Unis. En cause, un givre trop important qui mène au décrochage de l'avion.

"Le givre pose un enjeu de sécurité. À travers l'histoire de l'aviation, le nombre d'accidents liés à des problèmes de givrage est très important", rappelle Bruno Sainjon, PDG de l'Onera.

Le 15 mars, le centre français de recherche aérospatiale a célébré sur son site toulousain la pose de la première pierre d'une soufflerie givrante qui sera opérationnelle en 2020. Coût de l'opération : trois millions d'euros, dont 500 000 euros financés par la DGAC, le restant par l'Onera.

Une soufflerie de 16 mètres de haut

La soufflerie permettra de réaliser un écoulement d'air froid à grande vitesse chargé de gouttes afin de simuler les conditions opératoires d'un avion en vol. Cet équipement de 16 mètres de haut, sera capable de recréer des conditions météorologiques que peut rencontrer un aéronef jusqu'à 11 000 mètres d'altitude. La soufflerie pourra par exemple simuler une température de l'air jusqu'à - 40°C et l'arrivée de gouttes sur la paroi d'un avion à une vitesse pouvant atteindre 150 mètres par...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :