Philippe Coste (French Tech Toulouse) rejoint l'incubateur de startups At Home

 |   |  253  mots
Le directeur délégué de French Tech Toulouse, Philippe Coste, rejoint les rangs de l'incubateur de startup At Home.
Le directeur délégué de French Tech Toulouse, Philippe Coste, rejoint les rangs de l'incubateur de startup At Home. (Crédits : Rémi Benoit)
L'incubateur de startups At Home annonce mercredi 7 novembre le recrutement de Philippe Coste pour des conseils en stratégie auprès des 35 entreprises membres. En parallèle, il conserve ses fonctions de directeur délégué de la French Tech à Toulouse. En revanche, il quitte son poste de chef des opérations d'innovation à Epitech.

L'incubateur de startups At Home renforce ses équipes. L'association toulousaine annonce mercredi 7 novembre le recrutement de Philippe Coste qui rejoint l'équipe permanente de l'incubateur en qualité de "partner". Conséquence directe de ce recrutement, Philippe Coste quitte son poste de chef des opérations d'innovation à Epitech qu'il occupait depuis quatre ans.

Au sein de l'équipe dirigée par Arnaud Thersiquel, Philippe Coste aura en charge de "déployer un programme de formations professionnelles pour les startups, consolider les relations avec les institutions et les entreprises, et développer de nouvelles opportunités de collaboration, d'expertise et de business en particulier autour de l'intelligence artificielle, du traitement de la donnée et du big data".

Philippe Coste contribuera ainsi au développement de l'association dont le chiffre d'affaires devrait franchir cette année la barre symbolique du million d'euros, contre 300 000 euros en 2017. À ce jour, At Home fédère 35 startups et 400 personnes à Toulouse et à Paris où elle est implantée depuis deux ans.

En parallèle de ses nouvelles fonctions, Philippe Coste est également directeur délégué de French Tech Toulouse depuis quatre ans, autrement dit, depuis la labellisation de la Ville rose. Ce label récompense les écosystèmes de startups les plus dynamiques et les plus prometteurs. Sous sa gestion, une dizaine d'entreprises ont bénéficié du pass French Tech qui permet un accompagnement de startups en hyper croissance. Parmi elles, le fabricant de drones Delair qui a annoncé le 30 octobre l'acquisition de son homologue américain Airware.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :