Ekito, Airbus Bizlab et le Connected Camp retenus pour le "French Tech Ticket"

La mission French Tech vient de communiquer les noms des 41 incubateurs français retenus pour participer à la saison 2 du "French Tech Ticket". Ce dispositif vise à attirer des entrepreneurs internationaux en France à partir de janvier 2017. À Toulouse, Ekito, Airbus Bizlab et le Connected Camp ont été retenus.

2 mn

Trois incubateurs toulousains vont accueillir des entrepreneurs étrangers en 2017
Trois incubateurs toulousains vont accueillir des entrepreneurs étrangers en 2017 (Crédits : Rémi Benoit)

La deuxième promotion du French Tech Ticket est officiellement lancée. Ce dispositif mis en place dans le cadre de la French Tech a pour objectif d'accueillir dans les incubateurs français des startuppers étrangers pour une durée d'un an.

La première édition avait été lancée en juin 2015 à Paris uniquement, et semble avoir fait ses preuves : en janvier 2016, 50 entrepreneurs étrangers (23 startups) sont arrivés à Paris pour rejoindre le programme de l'un des 10 incubateurs partenaires. Le 2 mars dernier, François Hollande a annoncé l'extension de ce dispositif à tout le territoire français au sein des Métropoles French Tech. C'est donc 41 incubateurs qui ont été sélectionnés pour accueillir les futurs lauréats de la "promotion 2". Elle concernera environ 70 startups étrangères, soit environ 180 entrepreneurs, qui seront accueillis dès janvier 2017.

À Toulouse, trois incubateurs ont proposé de mettre à disposition leurs locaux et leurs programmes de mentoring : Ekito, Airbus Bizlab et le Connected Camp.

"Je suis content que les trois incubateurs qui se sont portés volontaires aient été retenus. C'est le signe de leur pertinence dans le cadre de ce dispositif. À partir du 21 juin, une campagne sera lancée au niveau mondial pour communiquer sur ce dispositif et pour la promotion de notre territoire, c'est plutôt pas mal !", se réjouit Philippe Coste, directeur délégué de French Tech Toulouse.

Un appel à candidatures international sera donc lancé le 21 juin. Les entrepreneurs étrangers qui seront sélectionnés bénéficieront notamment d'une procédure simplifiée pour l'obtention d'un titre de séjour et d'un financement de 45 000 euros pour leur projet entrepreneurial. Ils seront également aidés pour leurs formalités administratives, (logement, sécurité sociale, fiscalité...).

Pour le ministre de l'Économie Emmanuel Macron, il s'agit de "positionner la France parmi les nations les plus attractives au monde pour les startups".

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.