À Toulouse, Dominique Pon présente le futur de la santé numérique en France

 |  | 881 mots
Lecture 5 min.
Dominique Pon pilote le chantier de transformation numérique du secteur de la santé.
Dominique Pon pilote le chantier de transformation numérique du secteur de la santé. (Crédits : Rémi Benoit)
À l'issue du Ségur de la Santé, le gouvernement a décidé d'allouer deux milliards d'euros supplémentaires pour accélérer la transformation numérique du secteur de la santé en France. Aux manettes de ce grand chantier, le directeur de la Clinique Pasteur de Toulouse, Dominique Pon, a présenté le 29 septembre à l'occasion de la Mêlée numérique les grands changements à venir : création pour tous les Français d'un espace numérique de santé sécurisé avec l'accès à un store d'applications, élargissement du répertoire des professionnels, etc.

"C'est du jamais vu dans toute l'histoire de la santé en France. Des investissements colossaux vont être mis sur la table pour développer la e-santé dans le pays", se réjouit Dominique Pon.

Le directeur général de la Clinique Pasteur, à Toulouse, a été choisi en 2018 par le gouvernement pour piloter la transformation numérique du secteur de la santé en France. À l'origine, le plan Ma Santé 2022 devait consacrer 500 millions d'euros à la transformation numérique des hôpitaux. Mais crise sanitaire oblige, l'État a décidé d'engager des moyens beaucoup plus importants dans ce projet.

"La Covid a accéléré les usages numériques, le volume de téléconsultations a été multiplié par 100. Comme le numérique est devenu un sujet grand public, le gouvernement a décidé dans le cadre du Ségur de la Santé d'accélérer la feuille de route de Ma Santé 2022 en ajoutant deux milliards d'euros de budget", expliquait Dominique Pon le 29 septembre dernier à l'occasion de la Mêlée numérique.

Un espace numérique de santé pour tous les...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :