Environnement : le Domaine Tariquet veut "proposer un vin exemplaire"

 |   |  890  mots
Le domaine vend 9 millions de bouteilles par an à travers le monde.
Le domaine vend 9 millions de bouteilles par an à travers le monde. (Crédits : Rémi Benoit)
Le domaine Tariquet, à Eauze, vient de s'équiper d'un groupe froid doté d'une récupération de la chaleur produite par le système. L’installation va permettre au domaine viticole gersois de chauffer une partie de ses bâtiments et ainsi de réduire sa consommation énergétique de 25%. Côté business, le domaine Tariquet a réalisé une année 2019 satisfaisante malgré la météo défavorable au début du printemps et les mouvements sociaux qui ont freiné les livraisons de ses vins.

C'est un premier pas vers sa transition énergétique. Installé à Eauze (Gers), le domaine Tariquet vient de se doter d'une technologie qui garantit le froid au cours de la vinification et qui permet de récupérer la chaleur produite par ce système. Après un an de travaux, cette installation, spécifiquement conçue pour la vinification, va accompagner cette entreprise dans la réduction de son empreinte carbone.

"En tant que propriétaire récoltant, nous prenons l'ensemble des risques et notamment climatiques. L'urgence climatique passe avant tout. Notre responsabilité doit donc être envisagée au sens large et notamment sur notre consommation d'eau et notre empreinte carbone. Le vin n'est pas un produit de première nécessité, il doit donc être exemplaire. Nous sommes engagés depuis 30 ans dans l'agriculture raisonnée et la responsabilité sociétale", explique Rémy Grassa, directeur général du Domaine Tariquet.

Lire aussi : Vins : l'interprofession va tester des cépages résistants pour réduire les pesticides

25 % d'économie possible

Ce nouvel équipement permet de récupérer et de transporter, à 100 m du site de vinification, la chaleur produite par ce groupe froid pour chauffer les...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :