Le message de MoiChef fait le buzz et attire des investisseurs

 |   |  336  mots
Tristan Laffontas, cofondateur de MoiChef avec Romain Priot.
Tristan Laffontas, cofondateur de MoiChef avec Romain Priot. (Crédits : Rémi Benoit)
Le billet publié en début de semaine par Tristan Laffontas sur la page Facebook de MoiChef a atteint son objectif au-delà des attentes de son auteur. Face à l'engouement, le cofondateur de la startup a posté une vidéo dans laquelle il indique notamment avoir rendez-vous avec des investisseurs intéressés par MoiChef.

Lundi 9 mai, MoiChef publiait un message d'alerte sur sa page Facebook intitulé "Notre startup MoiChef n'a plus d'argent. Quel impact sur l'avenir ? Les explications.". Tristan Laffontas, cofondateur de la startup qui propose à tout un chacun de réaliser des recettes de chef chez soi en fournissant les aliments et les étapes à suivre, y expliquait que l'entreprise avait besoin de fonds pour poursuivre l'aventure.

Moins d'une semaine plus tard, le message a été commenté, partagé plus de 1 700 fois et a entraîné des messages de soutiens et d'encouragement d'anonymes ou de personnalités de la gastronomie. Hier soir, devant l'engouement suscité par ce billet où transparaissaient les difficultés rencontrées par les startuppers, Tristan Laffontas a posté une nouvelle vidéo.

"Ça a eu un impact imprévisible pour nous, assure au début de la vidéo le cofondateur de MoiChef. Plus de 240 000 personnes ont vu notre article."

 Deux investisseurs intéressés

Un résultat qui a dépassé les espérances des fondateurs de la startup toulousaine. Caroline Savoy, fille du chef trois étoiles Guy Savoy, a ainsi appelé Tristan Laffontas pour un partenariat. "J'ai reçu un texto de Sébastien Bras, chef 3 étoiles, depuis le Japon, pour m'encourager", ajoute le startupper dans sa vidéo.

Au-delà des messages de soutien et de sympathie, la viralité du billet posté sur Facebook va permettre à MoiChef de rencontrer des investisseurs. "Deux investisseurs m'ont appelé et je vais les rencontrer la semaine prochaine. C'est quand même le cœur du problème", rappelle Tristan Laffontas.

L'effet médiatique est également au rendez-vous puisque MoiChef était jeudi 12 mai invitée de BFM Business pour présenter sa startup et lancer officiellement une campagne de crowdfunding, suivant ainsi les conseils reçus par mail. À l'issue de cette émission, Tristan Laffontas a notamment pu rencontrer Gilles Raison, le PDG d'Allo Resto.

Preuve que la transparence peut toujours payer.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/05/2016 à 16:47 :
Oui, c'est bien. Ce mois-ci la société américaine de fournitures de restauration Sysco qui réalise 48,7 milliards de dollars de chiffre d'affaire a acheté le fournisseur/distributeur anglais Brake pour 3,1 milliards qui réalise un chiffre de 5 milliards. Ce dernier très présent en France est propriétaire par exemple de la marque Davigel et du concept La Maison des Gourmets. Il semble bien qu'il y ait comme un bug dans la perception des investissements français à la (très) petite semaine et certaines ambitions planétaires. Bien entendu tout n'est pas absolument comparable mais il convient de mettre sur la table ce que l'on met sur la table.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :