Comment getinside monétise les flux colis des e-commerçants

La startup toulousaine getinside débarque sur le marché de la publicité en voulant révolutionner le business de l'asile colis par le biais d'une plateforme digitale. Elle vient de lever plus d'un million d'euros pour l'accompagner dans sa montée en puissance.
getinside a mis au point un business pour digitaliser l'asile colis.
getinside a mis au point un business pour digitaliser l'asile colis. (Crédits : Rémi Benoit)

L'asile colis. Ces mots ne vous disent peut-être rien et pourtant, nous y avons tous été confrontés au moins une fois, si vous êtes un adepte du e-commerce. Cette pratique marketing direct consiste à insérer dans le colis un document, un coupon de réduction, un catalogue ou encore un échantillon en provenance d'une autre société non concurrente. C'est ce marché que compte révolutionner la startup fraîchement créée à Toulouse, getinside.

"Mettre des publicités dans le colis, c'est un vieux système de marketing direct qui n'a jamais été révolutionné ou digitalisé. Je préfère optimiser quelque chose qui existe déjà plutôt que de créer", présente Maxime Garrigues, le fondateur de getinside.

Née en mai dernier, la jeune pousse a ainsi développé une plateforme numérique avec l'ambition de proposer de l'asile colis de manière digitale. À l'heure où le e-commerce a atteint des records, ce nouveau procédé digital est un moyen pour les e-commerçants d'augmenter leurs revenus alors que dans le même temps les coûts de transports et du carton augmentent.

"La publicité est un revenu dont il est difficile de se passer, les e-commerçants l'ont compris", ajoute Maxime Garrigues.

Une carte "verte"

Dans les faits, getinside se présente "comme une place de marché". Les annonceurs intéressés choisissent leur e-commerçant dans la liste fournie sur la plateforme digitale par la startup, en fonction de la cible souhaitée. Une fois le canal de diffusion déterminé, les annonceurs choisissent la durée de la campagne, en nombre de semaines, ainsi que son contenu. Une fois la commande passée, il faut un délai de trois semaines avant sa mise en place. getinside dispose en interne de sa propre agence de marketing qui crée le contenu de ses campagnes. De plus, l'annonceur dispose de l'exclusivité publicitaire de l'e-commerçant quand il achète une campagne, par contre le e-commerçant a un droit de de regard et peut refuser une campagne.

getinside

"Nous, nous fournissons un média qui permet de rentrer chez les personnes en offrant une expérience physique, dans un moment d'hyper attention et avec forcément un taux d'ouverture de 100%. Par ailleurs, nous voulons avoir une empreinte carbone faible. Par conséquent, nos cartes postales de 300 grammes sont imprimées à Toulouse chez un imprimeur aux pratiques vertueuses. Enfin, nous pensons ce contenu comme un objet afin que le client touché le garde chez lui, avec par exemple une citation marquante, etc", décrit l'entrepreneur.

La plateforme de la startup toulousaine permet également un suivi de la campagne et de sa performance. Chaque carte étant composée d'un code à saisir sur le site en question ou d'un QR-code, l'annonceur a la possibilité de visualiser le taux de transformation de son opération.

Conquérir des e-commerçants

Plusieurs opérations ont déjà été menées par getinside. Par exemple, le vendeur des box de vins Petit Ballon a pris une campagne auprès du vendeur de box beauté Blissim (anciennement BirchBox) car leurs clients sont majoritairement des femmes et qu'il souhaite toucher davantage cette clientèle. À leur inscription, les e-commerçants communiquent dans la plateforme plusieurs informations sur leur clientèle afin d'aider l'annonceur à faire son choix.

"Aujourd'hui, nous avons une cinquantaine d'e-commerçants référencés. Nous en attendons 200 d'ici la fin de l'année. Dans ce marché, plus vous avez de l'offre, plus vous avez de la demande. Mais nous espérons déjà boucler au moins une dizaine de campagnes, de toutes tailles d'ici la fin de l'année", annonce le CEO.

En prenant une commission sur chaque campagne publicitaire, getinside espère atteindre un chiffre d'affaires de 1,5 million d'euros à la fin de l'année 2023 et ainsi être rentable. Néanmoins, elle vient déjà d'opérer une première levée de fonds d'un même moment, notamment pour structurer ses équipes et avoir une vingtaine de salariés fin 2023.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.