La startup toulousaine Ilya invente la douche écolo

 |   |  931  mots
La douche cyclique créée par la statup Ilya permet de réaliser une économie d’eau de 90 %.
La douche cyclique créée par la statup Ilya permet de réaliser une économie d’eau de 90 %. (Crédits : CC)
Créée en 2018, l'entreprise Ilya développe des solutions pour réduire l'impact environnemental des gestes du quotidien. Sa première innovation est une "douche cyclique" qui permet d'utiliser seulement 5 à 10 litres d’eau par douche au lieu de 60 à 80 litres dans une douche classique. La jeune pousse toulousaine souhaite nouer des partenariats afin de commercialiser au plus vite sa technologie pour l’instant au stade du prototype.

"En France, 40 % de l'eau utilisée dans un foyer est dédiée à la douche et seulement 1 % pour boire", déplore Simon Buoro. À partir de ce constat, il fonde, en 2018 avec Antoine Escande, la startup Ilya ("Il y a un monde meilleur à bâtir"), qui met au point des solutions réduisant l'impact environnemental des gestes du quotidien. La première problématique sur laquelle se sont penchés ces deux ingénieurs diplômés de l'INSA de Toulouse est la forte consommation d'eau et d'énergie de la douche.

Cycle vertueux

Dans un système de douche classique, l'eau est pompée dans un premier temps puis acheminée jusqu'à la maison où elle est chauffée à une température de 40 °C et évacuée dans les égouts après un passage de quelques secondes sur le corps, alors qu'elle est très peu polluée. La "douche cyclique", mise au point par la startup toulousaine, va récupérer l'eau avant son évacuation dans les égouts grâce à une pompe, la filtrer, la stériliser et la réchauffer à une température ambiante pour la réintroduire dans le système de douche. En clair, la même quantité d'eau est utilisée en boucle et recyclée au fur et à mesure que l'usager prend sa douche.

"À la fin de la douche, l'eau est...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/09/2019 à 14:08 :
Cette jeune start up ne s'inspire t'elle pas de la shower loop développée en open source par un jeune hollandais je crois ???
C est un super concept à quand la disponibilité ? Et à quel prix allez vous la proposer ?
Réponse de le 03/09/2019 à 18:25 :
Vous avez absolument raison, non seulement le produit est quasi identique mais la shower loop est déjà en vente en kit alors que les toulousains n'en sont encore qu'au développement.

Je pense qu'il est encore trop tôt pour avoir un prix sur le produit d'Iliya.

Pour le concept, désolé d'être brutal mais je pense qu'il ne tient pas la route. L'unité contient des filtres, des lampes UV, des pompes, des radiateurs.... Ça veut dire une maintenance d'enfer, des dizaines de pannes potentielles (l'eau et l’électricité ne font pas bon ménage) et in fine des factures qui sont loin de compenser le cout de l'eau économisée. Surtout que ce dispositif coute une fortune.

Donc, sauf si vous habitez au Sahara, ça n'a pas d'intérêt.

Par contre, il existe des échangeurs de chaleur qui permettent de réchauffer l'eau arrivant au robinet thermostatique en récupérant la chaleur des eaux évacuées. Là c'est purement thermique, pas de pièce mobile, de capteur, de pompes, de réchauffeurs... Donc c'est fiable, mais c'est encore cher. Vous n'économisez pas d'eau mais des calories.
a écrit le 03/09/2019 à 12:14 :
Génial comme concept.. Il y a tellement à faire en matière d'écologie et de respect de la planète. Il ne faut pas oublier que toutes ses ressources ne sont pas inépuisables. Un peu le même principe qu'une fontaine, l'eau tourne en boucle 🙂 C'est un bon début.. cela pourrait être appliqué aux appareils électroménagers, type LV ou lave linge, pourquoi pas. En tout cas bravo à cette startup Toulousaine.
a écrit le 03/09/2019 à 10:16 :
Ok c'est déjà mieux que ces espèces de filtres que l'on nous fait installer limitant le débit de l'eau qui de ce fait impose que l'on reste plus longtemps dans la douche afin de se rincer, grotesque.

Par contre si on commence à filtrer l'eau, ne peut on pas faire payer ce système à Véolia tout simplement ? Pourquoi devrions nous leur donner une compensation quand nous installons des toilettes sèches et ne rien lui facturer quand nous faisons son travail au final ?

"Gardes ! Emparez vous de cet individu !"
Réponse de le 03/09/2019 à 18:29 :
@ multipseudos: "Qu'est ce que vous vous voulez faire payer en plus à Veolia?"

Encore une fois tu n'as pas lu... -_-

"si on commence à filtrer l'eau"

C'est le boulot de véolia normalement non ?! Donc si on le fait à sa place il doit nous le rembourser.

Signalé et si je peux pas et-c...

"

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :