À quoi ressemblera la future Cité des startups à Toulouse ?

 |   |  658  mots
Annoncé depuis 3 ans, ce projet verra enfin le jour en 2020.
Annoncé depuis 3 ans, ce projet verra enfin le jour en 2020. (Crédits : Rémi Benoit)
La Région Occitanie a dévoilé le projet architectural de sa Cité des startups qui verra le jour à Toulouse en 2020, dans les anciennes halles de Latécoère. Ce site de 12 000 m2, dédié à l'innovation, sera un véritable pôle économique rassemblant plusieurs acteurs notoires de l'Occitanie. Présentation d'un projet à près de 33 millions d'euros.

"Avoir de la continuité dans l'histoire de l'innovation". C'est ainsi que Carole Delga, la présidente de la Région Occitanie, a justifié son choix d'implanter "sa" future Cité des startups au sein des anciennes halles de Latécoère, à Toulouse. Classée comme un patrimoine historique depuis 1997, cette friche industrielle de 12 000 m2 a par le passé hébergé diverses activités. C'est notamment là que Latécoère a construit les premiers avions Salmson en 1917. Mais d'ici deux mois, cet espace va entamer une transformation.

"Il est important d'avoir dans nos deux métropoles (Toulouse et Montpellier) des lieux accélérateurs de projets, dotés d'un fort esprit entrepreneurial. Pour Montpellier, cela sera la Cité des métiers de demain et Toulouse accueillera la Cité des startups", explique la présidente du Conseil régional Carole Delga.

Au delà d'un lieu consacré à l'innovation, cette Cité des startups sera un véritable pôle économique regroupant plusieurs acteurs de l'écosystème régional.

"Elle comportera un tiers-lieu doté d'un espace de coworking de 280 postes de travail, un FabLab de 600 m2, un espace événementiel et un coin restauration. Viendront aussi s'y installer les équipes de l'incubateur régional Nubbo et les équipes de notre agence de développement économique, Ad'Occ. Plus tard, elles seront rejointes par la direction des affaires économiques" a fait savoir Carole Delga.

Cité des startups

La future façade de la Cité des startups et ses intérieurs ont été dévoilés (Crédits : Rémi Benoit).

Cité des startups

Illustration de la future façade./ (Crédits : Taillandier Architectes Associées)

Livraison en deux parties

Si les travaux doivent débuter dans les huit semaines à venir au plus tard, seulement une partie du bâtiment ne sera livrée qu'en janvier 2020, à savoir le tiers-lieu et du FabLab, ce qui permettra l'arrivée des équipes de Nubbo et des premières startups. Mais dès la rentrée 2020, les équipes de l'agence Ad'Occ s'installeront en même temps que l'ouverture de l'espace restauration et conférences.

"La principale contrainte architecturale consiste à préserver le bâtiment comme il est classé, tout en glissant les nouvelles fonctions de la Cité des startups propres à l'économie du 21ème siècle. Ainsi, les espaces seront par exemple avec des grandes boîtes abritant des espaces de travail, en structure bois, afin de pouvoir évoluer dans le temps en lien avec le développement des startups qui seront hébergées ici", explique l'architecte du projet, Pierre-Louis Taillandier.

Par conséquent, en plus de l'investissement de 5,5 millions d'euros pour l'achat des bâtiments, la Région Occitanie a prévu une enveloppe de 27 millions pour les travaux, afin de mettre sur pied cette Cité des startups.

Cité des startups

Les anciennes halles de Latécoère vont être transformées (Crédits : Rémi Benoit).

Cité des startups

Projection du futur intérieur des halles de Latécoères./ (Crédits : Taillandier Architectes Associées)

Un nouveau nom prévu

Par ailleurs, cette dernière ne devrait garder cette appellation que pour quelques mois encore, le temps de lui trouver un nouveau nom, comme l'a confié Carole Delga, lors de la présentation du projet mercredi 6 février.

"Ce nom sera travaillé et décidé avec l'ensemble des acteurs de cet espace, quand ils seront sélectionnés".

En effet, la Région a récemment lancé un appel à candidatures pour déterminer les gérants et animateurs pour le tiers-lieu, mais aussi le FabLab. Pour ce dernier, après une pré-sélection, sont encore en lice le groupe spécialisé dans le tourisme industriel Manatour, et le FabLab Artilect. Pour ce qui est du tiers-lieu, la place se jouera entre Interfaces, At Home et le groupement d'entreprises Newton. Verdict dans les prochains mois.

Lire aussi : Cité des Startups à Toulouse : les précisions de Carole Delga

Cité des startups

La Cité des startups sera également un espace de vie et de rencontres./ (Crédits : Taillandier Architectes et Associés).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :