Idex  : la décision finale approche

 |   |  353  mots
Les représentants des universités toulousaines passent le grand oral Idex mercredi
Les représentants des universités toulousaines passent le grand oral Idex mercredi (Crédits : Rémi Benoit)
La fin de semaine s'annonce mouvementée pour l'université de Toulouse. Ce mercredi 14 mars, les porteurs du projet passent un oral, à Paris, devant le jury de l'Idex dans l'espoir de reconquérir le prestigieux label « Initiative d'Excellence », perdu en avril 2016.

Le dénouement approche pour les quatre établissements candidats au label Idex. Ce mercredi 14 mars, présidents et directeurs des universités et écoles concernés "exposent aux membres du jury le dossier de candidature lors d'un oral, d'une durée de 1h30 à 2h", confirme Mélanie Ducolombier, responsable du service communication de l'Université Fédérale de Toulouse.

Cependant, il ne s'agit là que d'une présentation orale. L'attribution (ou non) du label Idex ne sera connue que samedi 17 mars, date de la prise de décision du jury. "Samedi, dans la journée, il y aura un comité de pilotage à l'issue duquel la décision sera connue et les éléments de celle-ci diffusés ", ajoute Mélanie Ducolombier. Prudente, elle déclare tout de même "qu'aucune décision n'est définitive. La preuve en est, en 2013 le label avait été accordé avant d'être retiré en 2016".

Une augmentation du budget de 25 millions d'euros

Si le label leur est accordé, les différents établissements supérieurs toulousains devront entamer une rapprochement qui permettrait un budget commun supplémentaire de 25 millions d'euros par an mais aussi une meilleure visibilité sur le marché d'offres scientifiques européen, l'acquisition de nouveaux fonds et le statut d'université de recherche de rang mondial.

Un projet qui ne fait pas l'unanimité auprès de certains élèves et membres du personnel qui ont multiplié depuis des mois les grèves et les blocus. Ces opposants craignent qu'une telle réorganisation ait des répercussions sur les fonds de l'université et les frais d'inscription. Par ailleurs, selon eux la notion d'université pour tous pourrait être mise à mal. Le 13 mars, suite à une assemblée générale, les syndicats d'étudiants et de professeurs ont appelé à bloquer le périphérique toulousain. Une manifestation est prévue ce mercredi 14 mars.

Pourtant pour les rassurer, l'Université fédérale avait publié, le 16 février dernier, un manifeste dans lequel elle assure que l'Idex n'entraînera "aucune augmentation des frais d'inscription, ni de sélection ".

La décision du jury de l'Idex pourrait apaiser ou raviver les tensions. Affaire à suivre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/03/2018 à 6:21 :
Alors, quel est le verdict? D’apres Mélanie Ducomobier la décision devrait être publique dès le samedi 17 mars dans la journée. On est Dimanche....
Réponse de le 19/03/2018 à 11:54 :
Le voilà ! https://toulouse.latribune.fr/innovation/recherche-et-developpement/2018-03-19/idex-comment-expliquer-le-nouvel-echec-de-l-universite-de-toulouse-772283.html

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :