Pierre Moscovici : " Les entreprises du numérique bénéficient de passoires juridiques "

 |   |  658  mots
Pierre Moscovici veut que la directive européenne entre en place avant la fin de son mandat en 2019.
Pierre Moscovici veut que la directive européenne entre en place avant la fin de son mandat en 2019. (Crédits : Rémi Benoit)
La taxation des entreprises numériques, notamment les GAFA (pour Google, Apple, Facebook et Amazon, nldr), est une ambition européenne de longue date, mais aussi une forte demande de l’opinion publique. En visite à Toulouse lundi 26 février, le commissaire européen aux Affaires économiques et financières, à la Fiscalité et à l’Union douanière, Pierre Moscovici, présentera un projet législatif en ce sens le 21 mars. Il revient pour La Tribune Toulouse sur l’intérêt d’une telle loi. Entretien.

Pourquoi une loi mettant en place la taxation des entreprises du numérique est réclamée depuis de nombreuses années par l'opinion publique et certains dirigeants politiques de premier plan ?

Pierre...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :