Tournant numérique pour le Comité départemental du tourisme 31

 |   |  739  mots
La communication numérique, nouvel axe de travail du CDT 31.
La communication numérique, nouvel axe de travail du CDT 31. (Crédits : Rémi Benoit)
Un blog, un site mobile, une plateforme numérique, des influenceurs du web, des "Instagrameurs" locaux… Après la refonte totale de son site Internet et des réseaux sociaux en 2016, le Comité départemental du tourisme de Haute-Garonne accentue sa politique en faveur du numérique. Un investissement de 500 000 euros pour soutenir la croissance de l’activité touristique sur le département.

Le Comité départemental du tourisme de Haute-Garonne (CDT 31), institution qui gère la politique tourisme du Département, a récemment présenté sa stratégie 2018. Après s'être concentré ces derniers mois sur la refonte de son site Internet et son développement sur les réseaux sociaux afin de mettre en avant les territoires du département, le CDT 31 veut accentuer ses efforts sur le plan numérique. Une communication nouvelle génération qui représente pas moins de 500 000 euros d'investissement sur un budget total de 4 millions d'euros pour l'année 2018.

Les réseaux sociaux

Présent sur Facebook, Instagram et Twitter, le CDT 31 ne cesse de développer sa présence sur ces réseaux sociaux, en multipliant notamment les publications. Sur Facebook par exemple, l'organisme disposait de 19 000 fans sur sa page "Haute-Garonne Tourisme" au 1er janvier 2017, contre plus de 47 000 aujourd'hui. "Nous espérons franchir la barre des 50 000 fans d'ici la fin de l'année 2017", lance Didier Cujives, président du CDT 31. Côté Instagram, l'institution est passée de 900 abonnés à plus de 2 200 aujourd'hui, sur la même période. Enfin pour Twitter, le Comité compte 1300 followers, alors qu'il n'en comptait que 500 en début d'année. "Les réseaux sociaux sont absolument indispensables, mais il ne faut pas faire l'erreur de se concentrer uniquement sur ces canaux de diffusion", nuance Didier Cujives. Par conséquent, le CDT 31 va continuer son travail d'édition et publier l'année prochaine divers ouvrages sur les thèmes de l'itinérance douce et de la pêche notamment.

Une plateforme numérique

"Les réseaux sociaux, c'est bien, mais il y a un besoin important de contenus pour les alimenter", explique le président du CDT 31. Pour répondre à ce besoin, l'institution, en collaboration avec les offices de tourisme et les acteurs touristiques (hôtels, musées, restaurants, etc.), va lancer dès le printemps 2018 une plateforme numérique. Cet outil collaboratif permettra de produire et de partager des contenus afin d'alimenter l'ensemble des supports médias digitaux du CDT 31. Ainsi, tous les acteurs du tourisme en Haute-Garonne pourront y trouver des contenus mettant en avant des caractéristiques du territoire, des événements, des informations pratiques, etc.  "Un gérant d'hôtel pourra très bien s'en servir pour alimenter son site internet avec des contenus présentant le département par exemple. Mais aussi, les contenus de cette plateforme collaborative alimenteront les futurs site mobile et blog du CDT 31", ajoute Jean Micoud, son directeur général.

Création d'un blog et d'un site mobile

En effet, l'équipe du Comité départemental du tourisme en Haute-Garonne veut lancer avant la haute-saison un site mobile et un blog. "Le site mobile sera un site de séjour. Une fois sur place, il permettra à son utilisateur d'organiser son séjour avec les offres dont il dispose autour de lui (restaurants, activités sportives et culturelles, monuments, etc) en surfant sur son smartphone", détaille Jean Micoud. "80 % des consommateurs utilisent leur smartphone pendant leurs vacances", ajoute Didier Cujives.

Le blog lui, permettra au CDT 31 de diffuser des retours d'expériences vécues par des touristes sur le territoire de la Haute-Garonne et ainsi mettre en avant les atouts de celui-ci. "Le blog permettra de raconter une histoire et de donner une âme à ce département, chose qui est impossible à faire avec un site Internet classique", affirme le président. Ce blog accueillera notamment le contenu réalisé par les bloggeurs et influenceurs du web toulousains, nouvel atout pour faire parler du département.

Des « Instagrameurs » et bloggeurs toulousains

Depuis juin 2017, le CDT 31 a déjà organisé deux journées avec des Instragrameurs, bloggeurs et influenceurs toulousains (personnes qui publient des photos, vidéos et articles sur les réseaux sociaux, blogs et sites internets afin d'inciter leurs fans à consommer un produit, NDLR). En faisant appel à des personnes locales, l'institution veut tout d'abord toucher des potentiels touristes haut-garonnais voire régionaux. "Le but est de vendre une prestation ou un produit", résume Didier Cujives. La prochaine excursion des influenceurs toulousains se déroulera dans une station de ski autour des nouvelles formes de glisse.

Pour le moment, la politique mise en place par le CDT 31 porte ses fruits. La centrale de réservation de l'organisme a connu une croissance de 23 % de son chiffre d'affaires sur la période janvier-octobre de cette année par rapport à 2016.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :