Quelle stratégie à Toulouse pour le gestionnaire de parkings Indigo, ex Vinci Park ?

 |   |  640  mots
Le parking Victor Hugo à Toulouse
Le parking Victor Hugo à Toulouse (Crédits : Rémi Benoit)
Exit Vinci Park, il faudra désormais suivre les panneaux Indigo pour trouver une place de stationnement en ville. Sébastien Fraisse, directeur France de la société, explique ce changement de nom ainsi que la stratégie du groupe sur les différents parkings de Toulouse. Samedi, une opération "parking gratuit" est organisée en partenariat avec la ville de Toulouse.

Vinci Park s'appelle désormais Indigo, que signifie ce changement de nom ?

Au-delà du nom, qui est la partie la plus visible, ce changement indique que nous souhaitons devenir un leader en matière de mobilité, particulièrement au niveau mondial.

Nous avons voulu choisir un nom simple, positif, déclinable à l'international, et prononçable dans des langues différentes. L'indigo fait référence à la septième couleur de l'arc en ciel : un bleu violet très profond. D'ailleurs Léonard de Vinci la considérait comme la couleur du lointain, de l'infini et du futur. Le nom comporte également deux syllabes "IN" et "GO", qui font référence à la mobilité.

Pour nous, ce cheminement s'inscrit dans la continuité de notre service fondé avant tout sur un socle de qualité. 20 millions d'euros ont ainsi été investis dans les différents parcs du groupe cette année. Au 1er semestre 2016, les clients pourront s'identifier dans les parkings grâce à leur carte d'identité ou la plaque d'immatriculation de leur véhicule. Ce système de lecture permet d'entrer et sortir automatiquement des parkings "sans contact".

De plus, nous mettons également en place la réservation de place en amont, et ce dans n'importe quelle ville, pour rendre la recherche de place la moins stressante possible. Ces services sont par ailleurs disponibles sur mobile, que nous envisageons aussi comme moyen de paiement.

Quels sont les enjeux liés au secteur de la mobilité ?

La planète comptera 75 % de plus de citadins d'ici 2050. C'est tout un pan de la société qui change. Les voitures évoluent de plus en plus, se tournent vers des technologies connectées. Le stationnement doit donc lui aussi évoluer et cela passe par la numérisation du service et la mise en place d'une plateforme numérique à disposition de nos clients.

Quelle est la stratégie d'Indigo concernant les stationnements de Toulouse ?

À court et moyen terme, nous attendons la réponse de Toulouse Métropole suite à l'appel d'offre émis au début de l'année. Pour le reste, nous avons équipé neuf aires de stationnement du système de lecture de plaque sans contact. Le dispositif est déjà activé dans cinq d'entre eux, les autres le seront prochainement en 2016. Nous déployons par ailleurs notre réseau de bornes de recharges destinées aux véhicules électriques. Le parking du Capitole est déjà équipé et le déploiement est en cours à Saint-Georges.

Par ailleurs nous continuons à affirmer notre rôle de contributeur de la vie locale. Nous avons mis en place un tarif de stationnement en soirée à un prix incitatif, cinq euros maximum. Il s'agit d'une opération voulue à l'origine par la Ville de Toulouse. Les retours sont très positifs, nous avons constaté une augmentation de la fréquentation de l'ordre de 2 à 3 % en particulier sur les parcs de Jean-Jaurès et des Carmes.

Vous organisez par ailleurs une opération "parking gratuit" ce samedi, en partenariat avec la ville de Toulouse, quel est l'intérêt d'une telle opération pour vous ?

Ce partenariat est une première pour nous. 40 000 chèques parkings d'une valeur de 10 € en durée de stationnement ont été distribués aux commerçants du centre-ville. Cela permettra aux clients qui les récupèreront de disposer d'environ 4 heures de parking gratuit. Suite aux manifestations en début d'année, la ville de Toulouse s'était engagée à apporter un soutien aux commerçants et artisans en incitant les visiteurs à revenir dans le centre-ville. C'est elle qui a fixé la date de l'opération au 28 novembre. Pour nous, c'est également le moyen de prouver notre volonté d'accompagner les politiques locales. Nous savons que le stationnement est un élément important de la vie urbaine, c'est aussi l'occasion de permettre à certains Toulousains de découvrir la qualité de notre service.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :