À quand des avions propulsés à l'hydrogène ?

 |   |  678  mots
Un Airbus A320
Un Airbus A320 (Crédits : © Regis Duvignau / Reuters)
Peu polluant, l'hydrogène pourrait, sous la forme de pile à combustible, être une alternative aux sources classiques de production d'électricité dans les avions. Les enjeux techniques, les coûts de production et le manque de structuration de la filière freinent cependant le développement de cette technologie. Décryptage.

Utilisé depuis les années 70 sous sa forme liquide comme carburant dans l'industrie spatiale, l'hydrogène a également un fort potentiel dans le secteur aéronautique pour produire de l'électricité....

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/11/2015 à 18:15 :
A la veille de la COP21 pourquoi annoncer une telle ânerie ? Tout le monde sait que le principal gaz à effet de serre (encore une escroquerie politique) n'est pas le CO2 mais la VAPEUR D'EAU alors carburer à l'hydrogène va très largement contribuer à augmenter la vapeur d'eau et son effet de serre dans l'atmosphère.Tout ça pour faire changer de main chaque année 8000 milliards € des contribuables occidentaux dans la poche des multinationales qui trafiquent sur les droits à polluer et ne paient pas d'impôts.
Réponse de le 28/11/2015 à 11:37 :
EXAT??? IL ONT TRANFORME LA PEUR DU CHANGEMENT CLIMATIQUE EN GROSSES AFFAIRE JUSTEUSSE ? LA RECUPERATION DES IDEES SONT TOUJOURS TRANFORME PARS LE MONDE ECONOMIQUE EN VALEUR FINANCIERE? LE PROBLEME DANS TOUT CELA? C EST QUE L ON VAS COMTINUEZ A MONTE EN TENPERATURE SUR CETTE TERRE ET QUE LES NOUVELLES GENERATIONS? AURONT DU BOULOT POUR LUTTEZ CONTRE CETTE ABUS DE POUVOIR DES GRANDS DE CE MONDE???
a écrit le 26/11/2015 à 22:14 :
Le problème de l'hydrogène est double, d'une part sa faible densité et sa dangerosité. L'utiliser dans un avion implique de perdre énormément de volume et d'utiliser des réservoirs lourds pour le stocker. Son passage par une pile à combustible n'améliore pas le rendement ni le bilan de masse car il faut toujours des moteurs en plus des piles pour propulser l'avion. Ce n'est donc pas une solution envisageable raisonnablement sauf à modifier les lois de la physique et de l'économie.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :