IoT : à quoi servira le 574, l'accélérateur de la SNCF à Toulouse ?

 |  | 759 mots
Le 574 sera hébergé au sein de l'IOT Valley
Le 574 sera hébergé au sein de l'IOT Valley (Crédits : Rémi Benoit)
La SNCF lancera d'ici à fin décembre à Toulouse le 574. Implanté au cœur de l'IoT Valley, ce lieu accueillera les agents de l'entreprise publique porteurs d'un projet innovant. Les salariés pourront également venir y suivre des formations digitales. En parallèle, un centre d'expertise dédié à l'internet des objets hébergera notamment la startup Intesens.

Dans moins de 3 mois, la SNCF prendra ses quartiers à Labège, au 3e étage de l'IoT Valley, le bâtiment qui héberge une trentaine de startups dont Sigfox, le concepteur d'un réseau bas débit pour les objets connectés. Premier industriel à s'y implanter, l'entreprise publique lancera d'ici à la fin de l'année un lieu baptisé 574 (comme 574,8 km/h, le record de vitesse du TGV).

Un lieu d'accélération pour les projets en interne

"Il ne s'agit pas d'un incubateur mais d'un accélérateur de projets en interne, explique Dominique Damide, le chef de projet du 574 à Toulouse. Le lieu sera ouvert à l'ensemble des agents SNCF de la région Midi-Pyrénées (et bientôt Languedoc-Roussillon), porteurs d'un projet digital. Les équipes constituées pourront venir au sein du 574 à l'IoT Valley, quelques heures par semaine ou plusieurs jours dans le mois, pour accélérer leurs projets."

"Nos collaborateurs sur le...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :