À Toulouse, les "serious games" servent à recruter des commerciaux

 |   |  652  mots
Carole Cimarosti, directrice associée de Falccom, fait une démonstration du jeu sérieux.
Carole Cimarosti, directrice associée de Falccom, fait une démonstration du jeu sérieux. (Crédits : Florine Galéron)
Recruter un commercial ou un associé grâce à un jeu vidéo interactif : c'est ce que propose la société de conseil toulousaine Falccom, qui utilise les "serious games" (jeux sérieux) pour tester les capacités d'un candidat. Une formule originale, déjà adoptée par de grandes entreprises à l'image d'Axa, mais aussi par des PME.

Être recruté via... un serious game. C'est ce qui est arrivé il y a un mois à Olivier Labin. À la tête de la société de conseil montalbanaise Marbre consulting, cet expert en management cherchait à s'allier avec Codeaf, une autre société de conseil basée à Toulouse. Avant de l'embaucher comme associé, la TPE toulousaine a voulu vérifier ses capacités.

"Je suis titulaire d'un MBA après une école de commerce donc, a priori, j'ai les qualités requises. Mais, dans mes précédents postes, j'aillais peu sur le terrain, j'exerçais surtout sur la partie haute de la démarche commerciale", admet Olivier Labin.

Pour l'évaluer, Codeaf a donc fait appel au "jeu sérieux" élaboré par la société de conseil toulousaine Falccom. L'entreprise, qui réalise notamment des formations de commerciaux, a noué il y a un an et demi un partenariat avec l'éditeur de jeux sérieux KTM Advance pour réaliser une formule adaptée aux entretiens de recrutement.

Vendre un transat à un client virtuel

"Nous avons mis en place un outil qui permet en 1h-1h30 d'évaluer les réflexes de vente des candidats ou des salariés déjà présents dans une entreprise", explique André Lafenetre, président de Falccom. Intitulé "Booster...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :