Des cartes postales pour sauver le Canal du Midi

 |   |  547  mots
Plusieurs modèles de cartes postales pour sensibiliser l'opinion public ont été édités.
Plusieurs modèles de cartes postales pour sensibiliser l'opinion public ont été édités. (Crédits : VNF)
Au début du mois d’août, Voies Navigables de France, organisme d’État gestionnaire du Canal du Midi, a lancé une nouvelle initiative pour récolter des dons qui serviront à la restauration de l’édifice maritime. Afin de toucher un public plus large que celui de Toulouse et sa région, VNF a donc mis en place un service gratuit d’envoi de carte postale afin de sensibiliser le public à la maladie qui détruit les arbres du Canal. Grâce à cette prise de conscience, l’organisme espère déclencher des dons.

Voies Navigables de France (VNF), un organisme public financé à 93 % par l'État, ne manque pas d'idées pour sensibiliser l'opinion publique sur l'avenir du Canal du Midi. Ce qui est vu comme l'un des symboles majeurs du patrimoine culturel de la région Occitanie est fragilisé depuis 2006 par une maladie incurable, pour le moment. En effet, le chancre coloré attaque les platanes, qui maintiennent notamment les berges du Canal et qui font l'identité de cet édifice classé par l'Unesco depuis 1996.

Résultat, 20 500 platanes ont été abattus depuis 2006 sur les 42 000 arbres recensés avant la manifestation de la maladie. Depuis 2011, VNF a mis en place un plan de sauvegarde et de restauration du Canal du Midi pour un coût total de 220 millions d'euros, comprenant des replantations d'essences d'arbres différentes. Un tiers doit être financé par VNF, un autre par les collectivités locales et un autre par le mécénat (particuliers et entreprises).

Pour développer ce dernier mode de financement, en plus des campagnes de communication classiques (en avril 2017, VNF a récolté plus de 12 000 euros via le site de financement participatif Ulule), l'organisme, par le biais de sa branche "Missions Mécénat", vient de lancer un système d'envoi de cartes postales. Via une plateforme, une personne peut envoyer gratuitement à un proche une carte postale à l'effigie du Canal du Midi au recto, avec son message personnel au verso.

"À travers cette initiative, on veut sensibiliser le grand public. Cette idée de carte postale va nous permettre de toucher un public bien plus large que celui de la région Occitanie. On espère que cette prise de conscience amènera des dons", explique Jacques Noisette, responsable de l'antenne Sud-Ouest de VNF.

Deux rendez-vous en septembre pour le mécénat

Depuis le début de l'opération, au début du mois d'août, déjà 200 personnes ont envoyé des cartes postales et VNF en espère pas moins d'un millier par mois. Seulement, l'organisme en charge de l'entretien du Canal du Midi ne compte pas s'arrêter là. Dès le mois de septembre, deux événements importants pour récolter des fonds afin de financer la restauration de l'édifice.

En partenariat avec Cinéfol 31 et la mairie de Toulouse, VNF va organiser deux projections de cinéma en plein air, les 14 et 15 septembre prochains, à la Cale de Radoub, située au 65 allée des Demoiselles. La séance sera de 7 euros pour le tarif plein et de 5 euros pour les demandeurs d'emploi et les moins de 26 ans.

La semaine suivante, le jeudi 20 septembre, la mission mécénat de VNF organise un dîner de gala au Domaine de Rochemontès, à Seilh, dans la périphérie de Toulouse. Au programme de cette soirée, une visite de ce lieu classé au titre des monuments historiques par le propriétaire, Henri de Roaldes du Bourg, descendant de Pierre-Paul Riquet, le concepteur du Canal du Midi.

Pas moins de 200 personnes sont attendus à ce repas, dont des entreprises qui ont déboursé 2 500 euros pour y assister comme Veolia, La Poste, Liebherr Aerospace, Saint-Georges Promotion et bien d'autres. Contre 150 euros, les particuliers peuvent également participer à cette soirée.

Lire aussi : Les arbres du Canal du Midi touchés par une nouvelle maladie

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :