Bpifrance réaffirme son engagement auprès du Blagnac Rugby

 |   |  693  mots
Bpifrance sur le maillot du BCR, un partenariat né d'une rencontre.
Bpifrance sur le maillot du BCR, un partenariat né d'une rencontre. (Crédits : DR)
Porté par Frédéric Michalak, le Blagnac Rugby affiche ses ambitions et rêve d'une montée en Pro D2. Pour cela, le club peut compter sur le soutien de son partenaire Bpifrance qui a réaffirmé son engagement à l'occasion du quart de finale de fédérale 1, Blagnac-Oloron.

"Au delà du maillot, cette collaboration est un travail de paire, il est primordial de vous avoir à nos côtés. Votre expertise et votre réseau d'entrepreneurs nous sont essentiels " a expliqué Benoît Trey, le président de Blagnac Rugby, aux équipes de Bpifrance invitées dans les loges du BCR à suivre le quart de finale de fédérale 1 qui opposait Blagnac à Oloron. Et pour l'occasion en amont de la rencontre, une surprise leur a été faite. Dans le vestiaire le maillot bleu et blanc du club blagnacais est suspendu, face cachée pour ménager le suspens avant d'être dévoilé aux représentants de la banque publique d'investissement. Sous le logo du club, les invités découvrent celui de " bpifrance ".

BCR/Bpifrance c'est une aventure qui a débuté par une rencontre. Patrice Bégay, directeur exécutif Bpifrance Communication et Bpifrance Excellence, se remémore avec enthousiasme, ce jour de 2016, où Frédéric Michalak, l'une des légendes du ballon ovale, est entré dans son bureau pour présenter son projet « Cap 2022 » dont l'objectif à terme est la montée en ProD2.

" J'ai découvert un vrai chef d'entreprise, un enfant du pays, attaché à ses racines. Je crois en une chose : l'avenir. Il nous a présenté un projet, avec de l'avenir, celui de toute une région, de toute une équipe " explique Patrice Bégay.

" Au début, j'y suis allé dans une simple démarche de sponsoring, j'ai même demandé quelle somme d'argent Patrice (Bégay, ndlr) pouvait nous donner pour mettre le logo Bpifrance sur le maillot ... » confie Frédéric Michalak, pour compléter l'anecdote. A la fin de l'entretien, aucune hésitation de la part de Bpifrance. La banque s'engage aux côtés du BCR.

« On aide ceux qui ont la niaque »

S'engager auprès de ceux qui possèdent la passion... Cette qualité est devenue le leitmotiv de bpifrance. Avec plus de 7000 entreprises accompagnées sur le territoire et plus d'1,6 million d'euros levés, la banque s'est tournée vers une nouvelle forme d'entreprenariat qui consiste à accompagner les clubs de sport. Cette dernière est déjà partenaire de 42 clubs de rugby en France dont certains évoluent en Top 14 (Clermont-Ferrand, La Rochelle...). Notamment approchée par le Stade Toulousain et Colomiers, Bpi s'est naturellement tournée vers Blagnac :

" Notre banque recherche de la folie, on aide ceux qui ont la niaque ", affirme Patrice Béguay, " Blagnac c'est l'exemple à suivre, ils ont le professionnalisme des gros clubs. Ils ont su développer leur business. C'est un petit club avec un grand cœur où la mixité règne. Nous n'en parlons pas assez mais l'équipe féminine est demi-finaliste et gagnera, j'en suis certain, le titre la saison prochaine " , affirme-t-il avec conviction.

Le directeur exécutif de Bpifrance Communication et Bpifrance Excellence se tourne alors vers le président du club de Blagnac Benoît Trey : " Benoît, tu gères ton club comme un club de Top 14, comme un chef d'entreprise ".

Avec ce partenariat, les membres du BCR, ont eux aussi, le sentiment d'être privilégiés. Le petit club familial de 120 bénévoles, espère doubler son nombre de partenaires pour en atteindre 400, l'année prochaine. L'aide de Bpifrance est précieuse pour atteindre cet objectif. « Nous prenons le temps de nous fédérer, pour faire de ce club amateur un club professionnel. Le travail est énorme mais nous le ferons tous ensemble. » déclare Frédéric Michalak, propriétaire du BCR.

" On a besoin de ce partenariat. Bpi est devenu notre coach sportif, non pas sur le terrain (rires) mais il nous aide à développer notre réseau en nous présentant de nouveaux partenaires et nous donne des clés pour assurer la gestion du club ", ajoute l'ancien sportif, très reconnaissant.

Si le partenariat entre le BCR et Bpifrance, initié il y un an, semblait évident le 3 juin dernier avant le coup d'envoi du quart de finale de fédérale 1 Blagnac-Oloron, il pourrait désormais vouloir durer longtemps et pourquoi pas jusqu'à l'aboutissement du projet Cap 2022.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :