Sandrine Roudaut : "l'utopie ouvre de nouvelles perspectives"

 |   |  1247  mots
Sandrine Roudaut préconise l'utopie pour amorcer le changement.
Sandrine Roudaut préconise l'utopie pour amorcer le changement. (Crédits : Philippe Moulin)
La période que nous vivons est tragique : pollution, abandon des réfugiés, épuisement des ressources naturelles... Désireuse d'établir un monde durable Sandrine Roudaut, chercheuse et semeuse d'utopies, a donné les freins et les clés du changement et de l'innovation, le 31 mai, lors de la 2ème édition de La Fabrique du Changement. Elle propose une approche originale : l'utopie. Cette "expérimentation radicale", basée sur l'imperfection, le hacking et l'action qui permet de s’affranchir, (s') accomplir, se libérer des vieux schémas, surpasser ses peurs, mobiliser autour d'une cause...

Pourquoi ne nous autorisons pas à imaginer autre chose ? Pourquoi n'innovons nous pas assez ? Pourquoi ne modifie-t-on pas nos comportements ? Pourquoi il y a des retours en arrière qui aggravent...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :