Un nouveau quartier pavillonnaire va émerger à Toulouse

 |   |  501  mots
Vinci Immobilier commercialise Nuances, un nouveau village urbain au sud de Toulouse.
Vinci Immobilier commercialise "Nuances", un nouveau village urbain au sud de Toulouse. (Crédits : Visiolab)
Vinci Immobilier a lancé la commercialisation du programme de village urbain "Nuances", le 12 avril 2019. Construit entre le bassin d'emploi de Basso-Cambo et la zone pavillonnaire Saint-Simon sur un terrain de 15,2 hectares, le nouveau quartier devrait sortir de terre en 2024 et comprendra 550 logements, 12 000 m² de bureaux et 3500m² de commerces et services.

"C'est vraiment le fer de lance de Vinci Immobilier en territoire toulousain", selon Anna Roche, la directrice du programme de village urbain "Nuances", dont la commercialisation a été lancée le 12 avril 2019. Ce nouveau quartier a été imaginé par le promoteur (200 millions d'euros de chiffre d'affaires en Midi-Pyrénées pour 2018) en collaboration avec le cabinet d'architectes Taillandier Architectes Associés. C'est sur l'ancien site de NXP-FREESCALE (15,2 hectares), situé entre le bassin d'emploi de Basso-Cambo et la zone pavillonnaire Saint-Simon, que le programme mixte sera construit.

Ce dernier qui devrait voir le jour en 2024 et accueillir 1 500 nouveaux habitants, sera composé de 550 logements dont 30 % de maisons de ville et 25 % de logements sociaux locatifs répartis sur 7 îlots. Par ailleurs, deux d'entre eux ont déjà été mis en commercialisation : l'îlot Céladon (43 villas et 59 logements collectifs) et l'îlot Anis (48 villas). Mais situé au cœur de la filière de systèmes embarqués (Thales, Siemens etc), "Nuances" sera aussi un lieu de travail avec 12 000 m² de bureaux disponibles pour les 1 000 personnes estimées qui vendront travailler chaque jour dans le quartier. Malgré la vente d'une partie de son site pour le projet, l'entreprise NPX reste implantée et emploie 200 salariés.

Lire aussi : Toulouse : l'urbanisme désormais "modéré" à l'échelle métropolitaine

3500 m² de commerces et services

Dans leur futur village, les nouveaux habitants de Nuances pourront profiter de 3500 m² de commerces (restauration, boulangerie, etc) et services (salle de sport, crèche) organisés autour d'une place centrale. Afin d'y favoriser l'émergence d'une vie de quartier, une salle commune et une conciergerie seront installées, ainsi qu'un futur collège (qui devrait accueillir ses premiers élèves en 2021) construit par le Département. Les résidents auront également à leur disposition deux chambres d'hôtes partagées, des boites aux lettres connectées ou encore des bornes de recharges pour véhicules électriques.

"La reconversion de ce site est une véritable opportunité pour valoriser l'image du Sud-Ouest Toulousain", explique Philippe de Villèle, directeur général adjoint Immobilier Résidentiel et des Régions de Vinci Immobilier.

Quant aux espaces paysagers, c'est l'agence Woodstock Paysage qui a été chargée de les imaginer. "Nous allons essayer d'aller plus loin que la végétalisation des façades", explique Philippe de Villèle. Dès lors, les lieux publics seront agrémentés de plusieurs étendues vertes, notamment le long des voies. Mais le quartier possèdera également une piste cyclable, un jardin partagé et un équipement solaire. Par ailleurs, le programme a obtenu le niveau de certification Breeam (Méthode d'évaluation des performances environnementales des bâtiments).

Les travaux de "Nuances" débuteront en 2020 et les premières résidences seront livrées au 4e trimestre de 2021. Concernant les bureaux, les premières livraisons se feront fin 2021 ou mi-2022. Grâce à ce nouveau programme, Vinci Immobilier souhaite générer un chiffre d'affaires de 160 millions d'euros.

Lire aussi : L'encadrement des loyers bientôt instauré à Toulouse ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :