À Toulouse, le promoteur Vinci Immobilier explique son changement de stratégie

 |   |  388  mots
Bruno Derville, DG de Vinci Immobilier, mise sur les résidences de services
Bruno Derville, DG de Vinci Immobilier, mise sur les résidences de services (Crédits : Vinci/David Aubert)
Changement de stratégie pour le promoteur Vinci Immobilier. À Toulouse, le directeur général du groupe, Bruno Derville, a détaillé ses ambitions et le déploiement de son groupe dans le Sud-Ouest. Ce géant du secteur mise désormais sur les résidences de services.

600 logements réservés, autant en cours de travaux, 14 opérations en cours et 100 millions d'euros de chiffre d'affaires acté en 2016. C'est le poids du promoteur Vinci dans l'aire urbaine toulousaine en 2016, juste derrière Kaufman & Broad et devant Green City. Au niveau national, Vinci se classe au 5e rang des promoteurs avec près de 5 000 réservations annuelles.

L'opérateur mise désormais sur les résidences de services, dédiées aux séniors et aux étudiants. Un virage pris dès...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :