Logement social : Mésolia devient le 2e acteur de Midi-Pyrénées

 |   |  379  mots
Emmanuel Picard, directeur général de Mésolia
Emmanuel Picard, directeur général de Mésolia (Crédits : Sophie Pawlak)
Le bailleur social Mésolia, très implanté en Aquitaine, vient de reprendre le patrimoine et l'activité de l'acteur toulousain SFHE et rebat totalement les cartes en Midi-Pyrénées.

Un patrimoine de près de 16 500 logements. Voilà ce que pèse désormais le groupe Mésolia dans le Sud-Ouest. Si le nom de cet Aquitain, acteur du logement social, ne dit pas grand-chose aux Toulousains, à Bordeaux, en revanche, Mésolia est présent dans plusieurs projets urbains d'envergure (l'écoquartier Ginko, Ardillos à Mérignac, Brazza en bordure de Garonne...)

Le rachat par Mésolia de la Société française d'habitations économiques (SFHE) - toutes deux sont des filiales du groupe Arcade - fait émerger à Toulouse un nouvel acteur de poids dans le secteur du logement social. En intégrant les quelque 1 500 logements sociaux de la SFHE, dont près de 150 sont en construction, le groupe est désormais numéro 2 en Midi-Pyrénées juste après Promologis (qui possède un parc de 22 000 logements).

"Avec ce rachat, nous n'avons pas cherché à faire un coup mais à nous repositionner à un niveau concurrentiel et à nous ancrer solidement dans le Sud-Ouest", décrit Emmanuel Picard, le directeur général.

Mésolia dispose en effet désormais de quatre implantations : son siège social à Bordeaux et trois agences à Libourne, Bergerac et Toulouse, et ambitionne de devenir un acteur incontournable. Il...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/05/2015 à 16:32 :
Non
MESOLIA est un acteur important à Bordeaux... mais peu représentatif en Midi-Pyrénées.
Loin d'être deuxième ni à Toulouse, ni peut être même à Bordeaux !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :