"Les questions de construction et de réhabilitation des logements seront centrales", interview de Jean-Michel Fabre

 |   |  367  mots
Jean-Michel Fabre est vice-président de Toulouse Métropole en charge du Logement
Jean-Michel Fabre est vice-président de Toulouse Métropole en charge du Logement (Crédits : DR)
La construction de 20 000 logements sociaux, et la réhabilitation de 10 000 logements anciens sont inscrits au programme de la mandature. Interview de Jean-Michel Fabre, vice-président du Conseil départemental de Haute-Garonne en charge du Logement.

Quelles seront vos priorités en matière de logement en tant que nouveau vice-président du Conseil départemental en charge de ces questions ?
La vice-présidence qui m'a été confiée est en fait élargie. Elle concerne le logement mais aussi le développement durable et le plan climat. Nous allons donc mettre en œuvre un vaste plan consacré à ces questions. En matière de logements, nous donnerons d'une part priorité aux constructions de logements sociaux sur l'ensemble du département pendant la mandature. Le chiffre avancé par le président Georges Méric est de 20 000 logements neufs à construire par les bailleurs sociaux de Haute-Garonne. Ces constructions devront servir tout le territoire et concerner toutes formes de logements : aussi bien les jeunes travailleurs, que les jeunes en insertion, les séniors ou les personnes en situation de handicap. D'autre part, une action forte sera menée en matière de réhabilitation de l'habitat, notamment car nous avons la responsabilité du plan de l'habitat départemental. En Haute-Garonne, l'objectif est de réhabiliter environ 10 000 logements sociaux pendant la mandature et nous pousserons les différents bailleurs sociaux en ce sens.

Les établissements pour personnes âgées pour lesquels vous avez des compétences propres seront-ils aussi concernés par ce plan ?
En effet, nous intervenons notamment en tant que financeurs dans ces établissements, nous souhaitons donc qu'ils bénéficient de la campagne de réhabilitation. Nous travaillerons pour cela avec les différents partenaires : mairies, associations... Par ailleurs, nous souhaitons favoriser les réhabilitations thermiques dans le parc privé. L'idée étant de mieux informer les particuliers et de coordonner les dispositifs existants. Cela pourra passer par l'ouverture de guichet ou de bureau dans certains endroits du territoire.

Quel est le calendrier et quel sera le budget consacré à ces sujets ?
Il est trop tôt pour le dire. Nous allons travailler de façon transversale avec les autres vice-présidents en charge de l'action sociale pour élaborer un plan global. De même, le budget qui y sera consacré n'est pas encore arrêté, mais je peux dire que ces questions de construction et de réhabilitation des logements seront centrales dans la mandature.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :