Les collectivités locales font des promesses pour soutenir le secteur du TP

Mot d'ordre : rassurer les entreprises du BTP. Lors des assises régionales de la commande publique, organisées mercredi dernier à Toulouse, les collectivités locales se sont engagées à maintenir leurs crédits d'investissement dans le secteur des travaux publics, touché de plein fouet par la crise. Toulouse Métropole promet des avances sans garantie aux entreprises du BTP pour des marchés jusqu'à 1 M€. Jean-Luc Moudenc s'engage à faire construire "une école par an" durant toute sa mandature.
Les assises régionales de la commande publique étaient organisées ce mercredi à Toulouse.
Les assises régionales de la commande publique étaient organisées ce mercredi à Toulouse.

Baisse des commandes, des chiffres d'affaires des entreprises et nouvelles destructions d'emplois à prévoir... Lors de son assemblée générale en septembre, la Fédération régionale des travaux publics (FRTP) alertait les élus sur une situation économique dégradée. Pour stopper l'hémorragie, ils demandaient un plan de relance pour le secteur et la poursuite des investissements publics. Des revendications réaffirmées le 14 octobre à l'occasion d'une manifestation, pratique peu habituelle pour ces professionnels.

La mobilisation semble avoir payé puisque ses assises régionales de la commande publique ont été organisées à l'initiative de la préfecture et de la Région Midi-Pyrénées mercredi dernier. "Nous souhaitions qu'élus et entreprises se rencontrent pour faire émerger d'un côté les secteurs dans lesquels les investissements sont nécessaires et pointer de l'autre les possibilités de financements", a expliqué le préfet Pascal Mailhos.

Construire au moins une école par an à Toulouse

Verdict ? Les collectivités se sont engagées à maintenir leurs efforts et même un peu plus. "Nous continuerons comme les années précédentes d'investir 400 M€ par an, dont 100 M€ sont uniquement consacrés aux constructions et réhabilitations de lycées", a précisé Martin Malvy, le président du Conseil régional de Midi-Pyrénées.

Président de Toulouse Métropole, Jean-Luc Moudenc a annoncé que "la charte locale des marchés publics qui doit être adoptée demain mercredi 13 novembre en Conseil communautaire, prévoie que toute entreprise qui remporte un marché public (jusqu'à 300 000 €) puisse bénéficier d'une avance de 30 % sans condition de garantie". À cela, la Communauté urbaine ajoute un dispositif spécifique pour les entreprises du BTP pendant 18 mois à compter du 1er janvier prochain. "Dans ce secteur qui subit particulièrement la crise, l'avance de 30 % sans garantie concernera les marchés jusqu'à 1 M€ et au-delà, il faudra une garantie", a détaillé le président de Toulouse Métropole.

Celui-ci assure par ailleurs vouloir défendre le maintien du niveau d'investissements de la Communauté urbaine à hauteur de 205 M€ par an, dont 100 M€ par an dans le secteur des transports, et de 80 à 100 M€ par an en matière de travaux d'entretien pour la Ville de Toulouse, Tisséo et la Communauté urbaine. Autre engagement : l'augmentation de l'effort sur les écoles à Toulouse avec "la construction d'au moins une nouvelle école par an" pendant sa mandature.

Autant d'annonces accueillies avec le sourire par Thierry Le Friant, le président de la FRTP Midi-Pyrénées qui voit dans ce dispositif d'accès aux acomptes "un bon moyen de soulager les entreprises et de maintenir de l'emploi".

Béatrice Girard
© photo Rémi Benoit

En savoir plus :

La charte locale des marchés publics en cours d'élaboration a fait l'objet de plusieurs navettes depuis l'été entre les élus et les différentes organisations professionnelles. Son calendrier vient d'être annoncé.
Le 13 novembre : vote par délibération au Conseil de communauté de Toulouse Métropole.
Le 12 décembre : vote par délibération au Conseil municipal
Le 17 décembre : vote par délibération au Conseil syndical Tisséo SMTC.
Le 19 décembre : signature de la charte pour une application à partir du 1er janvier 2015.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.