Immobilier de bureaux : importante opération pour Carle Promotion à Ramonville

 |   |  386  mots
Guillaume Carle, PDG du groupe
Guillaume Carle, PDG du groupe (Crédits : Rémi Benoit)
Le promoteur Carle Promotion, qui produit en moyenne 15 000 m2 de bureaux par an, investit au pied du métro de Ramonville pour son prochain programme d'immobilier tertiaire. Une très grosse opération pour l'entreprise, qui annonce aussi une diversification de ses activités vers la production de logements.

C'est une très grosse opération. Le promoteur indépendant toulousain Carle Promotion annonce un dépôt de permis imminent pour un programme de 8 000 m2 de bureaux au pied du métro de Ramonville. Il s'agit d'un programme de trois bâtiments en R+2 dotés de parkings, dont la conception a été confiée aux agences d'architecture Valode&Pistre et Cardete&Huet.

"Compte tenu de la situation exceptionnelle de ce programme, je prendrai le risque d'un lancement en blanc (sans l'avoir vendu ou loué au préalable NDLR) pour le démarrage du premier bâtiment, dès une prise à bail de 1 000 m2 sur 2 500 m2", indique même le promoteur.

Le programme, qui sera commercialisé en vente utilisateur ou en location, sera mis sur le marché à un prix de 145 euros / m2, surface plancher.

Par ailleurs, Guillaume Carle, fondateur du groupe Carle Promotion, démarre en février prochain le chantier de 7 000 m2 de bureaux à la Zac de la Cartoucherie, à Toulouse. Il s'agit de la première tranche d'un programme de 12 000 m2. "Une seule entreprise occupera l'un des deux bâtiments de 3 000 m2", souffle le promoteur. Le deuxième bâtiment accueillera le futur siège social régional de Bouygues Immobilier sur une surface de 1 000 m2. Les 2 000 m2 restants seront proposés à utilisateurs puis vendus dans un second temps à des investisseurs. La livraison est attendue pour 2017.

Diversification vers la production de logements

Le groupe Carle Promotion, qui produit en moyenne 15 000 m2 de bureaux par an, envisage une accélération de son activité.

"Je table sur un chiffre d'affaires acté de 90 millions d'euros dans les trois prochaines années, compte tenu des projets à sortir et d'une réserve de 20 000 m2 de droits à construire", explique le PDG Guillaume Carle.

Autre stratégie, le développement d'une activité dédiée aux logements. "J'envisage cela comme un complément d'activité, pour avoir une production plus lissée et j'espère déposer un premier permis de logements à la fin du premier trimestre 2016", prévoit Guillaume Carle.

Ses objectifs dans ce domaine ? Répondre à des appels d'offres pour des macro-lots d'opérations mixtes mêlant bureaux et logements à Toulouse comme à Bordeaux, où le promoteur est déjà présent. Il prévoit pour cela d'étoffer son équipe avec l'embauche d'au moins deux collaborateurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :