LGV, 3e ligne de métro : vers une hausse des prix immobiliers ? (5/7)

 |   |  617  mots
Le projet GPSO prévoit un prolongement de la ligne à grande vitesse entre Bordeaux et la Ville rose, qui ne serait plus qu’à 3 heures 15 de la capitale.
Le projet GPSO prévoit un prolongement de la ligne à grande vitesse entre Bordeaux et la Ville rose, qui ne serait plus qu’à 3 heures 15 de la capitale. (Crédits : Rémi Benoit)
Depuis l’arrivée de la LGV à Bordeaux, les prix de l’immobilier connaissent une croissance à deux chiffres. Doit-on s’attendre à une bulle comparable à Toulouse avec le prochain prolongement de la ligne à grande vitesse ? Quel sera l’impact de la troisième ligne de métro ?

"Parisien, rentre chez toi", a-t-on pu lire sur les autocollants placardés dans les rues de Bordeaux à l'automne 2017. Quelques mois après l'entrée en service de la LGV qui relie en deux heures la...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/10/2018 à 8:35 :
Il n'y aura pas de TGV donc aucun risque.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :