Forum Zéro Carbone à Toulouse : quelle ville à l'aune de la crise Covid-19 ?

 |  | 985 mots
Lecture 6 min.
Le Forum zéro carbone de La Tribune a notamment fait intervenir Joan Clos, ancien maire de Barcelone.
Le Forum zéro carbone de La Tribune a notamment fait intervenir Joan Clos, ancien maire de Barcelone. (Crédits : Rémi Benoit)
La crise de la Covid-19 va-t-elle pousser les villes à réduire leur empreinte carbone ? La question était au coeur des débats du Forum zéro carbone organisé le 14 décembre par La Tribune, à Toulouse. La crise économique pourrait accélérer des initiatives émergentes (véhicules électriques, radiateurs-ordinateurs) mais également refaçonner les lieux de travail, entre flex office, corpoworking et tiers-lieux à la campagne.

Début octobre, une résidence d'un nouveau genre a été inaugurée près de Toulouse. Les 59 logements sociaux de la résidence "Les Sables" à Launaguet ont la particularité d'être chauffés par des radiateurs-ordinateurs. Au lieu de concentrer les serveurs dans de grands data centers qui nécessitent d'importants systèmes de refroidissement face à la chaleur émise par la masse de calcul, la startup Qarnot computing a eu l'idée de créer des radiateurs contenant des ordinateurs.

 "Le modèle économique de Qarnot est d'un côté de vendre de la puissance de calcul informatique comme pourrait le faire un data center conventionnel pour des banques, des studios 3D, des laboratoires de recherche médicale, etc. Et de l'autre, nous offrons des solutions de chauffage écologique pour des collectivités locales et des bailleurs sociaux, des réseaux de chaleur. Notre force est de réussir à faire tourner les calculs des premiers clients sur les chaudières et les radiateurs des seconds clients", décrit Quentin Laurens, directeur des relations extérieures et internationales de Qarnot Computing à l'occasion du Forum zéro carbone organisé par La Tribune le 14 décembre à Toulouse.

Lire aussi :

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :