Georges Méric est l'invité de La Matinale du 13 juin à Toulouse

 |   |  546  mots
Georges Meric a été élu président du Conseil Départemental de la Haute-Garonne le 2 avril 2015
Georges Meric a été élu président du Conseil Départemental de la Haute-Garonne le 2 avril 2015 (Crédits : Rémi Benoit)
Élu le 2 avril 2015 président du Conseil départemental de la Haute-Garonne, Georges Méric a le socialisme chevillé au corps. Fils d'André Méric, ancien résistant devenu secrétaire d'État aux Anciens combattants de François Mitterrand, ce médecin de profession est entré il y a un mois à peine dans la deuxième phase de son premier mandat à la tête du puissant CD31. C'est donc l'heure des bilans pour celui qui est l'invité de la Matinale de La Tribune le 13 juin à partir de 8H30 au Meeting Lab à Toulouse.

Georges Méric est le fils d'André Méric, personnage incontournable du Parti Socialiste haut-garonnais : conseiller général de Nailloux (de 1945 à 1993), maire de Calmont, sénateur de la Haute-Garonne, ancien résistant et déporté, il fût le secrétaire d'État aux anciens combattants de François Mitterrand, lors du gouvernement Rocard, de juin 1988 à mai 1991. Un CV et des faits d'armes qui attestent d'un attachement profond aux valeurs socialistes, celles là même que Méric père semble avoir transmises en héritage à son fils aujourd'hui président du CD31. L'homme décède en 1993 des suites d'un accident de voiture. Georges Méric lui succède comme élu du canton de Nailloux (aujourd'hui canton d'Escalquens).

Le socialisme en héritage

Mais le socialisme lui vient de plus loin encore. En effet, Georges Méric est également le petit-fils d'un militant socialiste sous Jean-Jaurès, dont on dit qu'il aurait fait partie de la garde rapprochée du député tarnais, fondateur du PS assassiné en 1914. Georges Méric affirme d'ailleurs avoir été "élevé dans les valeurs de la Résistance et de la République" et adhère dès l'âge de 20 ans à la SFIO (la Section française de l'Internationale ouvrière qui devient en 1969 le Parti Socialiste). Humaniste et grand défenseur de la libre pensée, Georges Méric est aussi franc maçon et ne s'en cache pas. Il se nourrit des écrits des grands philosophes qu'il n'hésite jamais à citer en public. Cette phrase d'Antoine De Saint-Exupéry aurait sa préférence : "Si tu diffères de moi mon frère, loin de me léser, tu m'enrichis".

Médecin de profession, il porte l'écharpe de maire de Nailloux de 1983 à 2008. La politique qu'il mène dans cette petite commune de 3 500 habitants dans le Lauragais dont il est originaire le conduit en 1988 à la fonction de conseiller général PS du canton de Nailloux. En 1994 il devient même le vice-président du Conseil général de la Haute-Garonne en charge de l'enseignement et l'Education (jusqu'en 2011).

Homme de dossiers

Inconnu du grand public lorsqu'il devient en 2015 le président du puissant conseil départemental de la Haute-Garonne il y a 3 ans, Georges Méric s'est depuis fait remarquer grâce à ses positions notamment sur le revenu de base et l'équité territoriale, sur l'aéroport de Toulouse-Blagnac ou sur la voirie et le transfert de cette compétence à la Métropole mais aussi sur la politique de mixité sociale au collège. Longtemps dans l'ombre de son prédécesseur Pierre Izard, Georges Méric s'impose à grands coups de valeurs républicaines qu'il brandit avec la hantise de  déroger à ses propres convictions. Et si l'homme ne fait pas l'unanimité ils sont nombreux ceux qui lui reconnaissent un certain talent dans l'exercice qui consiste à marquer une nouvelle étape dans la vie de l'institution qu'il dirige désormais. A tel point que la question d'un nouveau mandat se pose pour celui qui lors de son investiture avait annoncé ne vouloir en faire qu'un. Une question à laquelle Georges Méric répondra en personne lors de La Matinale La Tribune dont il est l'invité le 13 juin 2018 à partir de 8H30 au Meeting Lab à Toulouse. Inscriptions ici

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/06/2018 à 19:34 :
bonjour je m apelle danielle je recherche de la famille meric pour ma cousine une meric qui etait resitant notre famille meric est originaire de toulouse la vieille haute garonne.je pourrais donner plus renseignement si vous le souhaitez merci cordialement mme marceau danielle

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :