Solvionic lève 4 millions d’euros pour industrialiser ses liquides ioniques ininflammables

 |   |  623  mots
Solvionic utilise des liquides ioniques, non volatils et ininflammables.
Solvionic utilise des liquides ioniques, non volatils et ininflammables. (Crédits : Solvionic)
Solvionic, spécialisée dans les liquides ioniques, vient de lever quatre millions d'euros auprès des fonds Omnes et Irdi Soridec. La société toulousaine souhaite industrialiser ses électrolytes, qui permettent aux batteries d'être plus performantes et sécurisées. L'entreprise veut également construire une usine de matériaux électrolytes fin 2021.

Première levée de fonds conséquente pour Solvionic. L'entreprise toulousaine, spécialisée dans les liquides ioniques, vient de réaliser un tour de table de quatre millions d'euros auprès des fonds Omnes et Irdi Soridec, à parts égales.

"Cette levée de fonds va nous permettre d'industrialiser ces liquides ioniques, de renforcer nos services commercial et marketing, de lancer une ligne de fabrication pilote en 2020 pour pouvoir proposer à nos clients les quantités qu'ils souhaitent", détaille François Malbosc, fondateur et président de Solvionic.

Des liquides ioniques non volatils et ininflammables

Créée en 2003, l'entreprise a débuté par la production de solvants de catalyse pour l'industrie pharmaceutique. Mais, face à l'immaturité du secteur, Solvionic s'est repositionnée en 2010 dans le domaine des électrolytes pour le stockage de l'énergie.

"Le stockage de l'énergie est devenue une problématique clé à l'heure où les batteries sont présentes dans la majorité de nos objets du quotidien et où les minis batteries vont devenir courantes, notamment avec les objets connectés. Il faut trouver et développer de nouvelles solutions de stockage de l'énergie qui soient stables et...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :