Un village pour drones et robots en projet dans le sud toulousain

Une nouvelle zone d'expérimentation des transports autonomes pourrait voir le jour d'ici fin 2019 à l'est de Francazal, dans le sud toulousain. Le président du cluster Robotics Place veut ainsi transformer la zone de Bois Vert en piste d'essai pour les drones, mais aussi pour les robots marins et les navettes autonomes.

3 mn

Un projet de Village robotique et drones pourrait voir le jour sur la zone du Bois Vert à Portet-sur-Garonne.
Un projet de "Village robotique et drones" pourrait voir le jour sur la zone du Bois Vert à Portet-sur-Garonne. (Crédits : DR)

C'est une zone de 60 hectares qui pourrait connaître une nouvelle vie. Laurent Latorse, président du cluster Robotics Place et PDG d'Airod Technologies, porte un projet de "Village robotique et drones" sur la zone du Bois Vert à Portet-sur-Garonne. "Le but est de transformer cette zone d'activités essentiellement tertiaire en village d'entreprises innovantes. Ces dernières pourront expérimenter leurs technologies à proximité grâce par exemple au lac pour les tests de robots marins", explique-t-il.

Une piste d'essai de 2 km pour les navettes sans chauffeur

Par ailleurs, Laurent Latorse veut créer une piste d'essai de 2 km pour les navettes autonomes entre la gare de Portet-sur-Garonne et l'aérodrome de Francazal.

"Il s'agit de l'ancienne voie ferrée depuis transformée en piste cyclable. Une partie de la piste cyclable sera dédiée aux expérimentations, une portion qui sera délimitée par des grillages. On pourra aussi installer des marquages au sol, des feux de signalisation pour les besoins des tests. On peut aussi imaginer que ce sera un moyen de transports en commun avec plusieurs arrêts pour acheminer les salariés qui travaillent à Francazal depuis la gare de Portet", détaille-t-il.

La gare de Portet deviendrait elle aussi l'objet d'expérimentation avec la pose de capteurs pour tester de nouvelles technologies. "On peut aussi imaginer des expérimentations de navettes autonomes de fret pour desservir les marchandises arrivées à la gare vers les grosses entreprises à proximité comme Carrefour, Métro ou Castorama", poursuit-il. Par ailleurs, les pistes aériennes de Francazal seraient utilisées pour tester les drones tout comme les abords du village d'entreprises.

Cette zone d'expérimentation deviendrait la troisième autour de Toulouse : EasyMile emprunte déjà les allées de Francazal pour s'entraîner et par ailleurs l'université Paul-Sabatier a annoncé que des voitures sans chauffeur allaient bientôt rouler dans le flot de la circulation du campus.

Le CEA Tech, future locomotive du projet ?

Initié dès 2013, le projet avait donné lieu à une étude d'impact de la Direccte (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, de l'emploi et du travail d'Occitanie, nldr). Mis en sommeil par les élus pendant plusieurs années, le projet devrait connaître un coup d'accélérateur cette année. Mi-2018, le plan local d'urbanisme (PLU) de Portet-sur-Garonne doit être modifié. Une étude d'impact a été commandée par la communauté d'agglomération du Muretain. "Nous pourrons déposer les permis de construire dès le mois de septembre. Après un an de travaux, nous espérons ouvrir le Village Robotique et drones fin 2019", précise celui qui est aussi le PDG d'Airod Technologies. Cette PME de 18 salariés (et 1,7 M€ de chiffre d'affaires en 2017) fabrique des bancs de tests et lignes automatisées pour les systèmes embarqués dans le secteur aéronautique et spatial.

Actuellement implantée à Pinsaguel, Airod espère devenir la première entreprise à établir son siège dès 2019 sur cette zone. Laurent Latorse veut entraîner dans son sillage des grands groupes, des PME et des startups. "Nous sommes aussi en contact avec le CEA Tech qui pourrait y installer une plateforme technologique, ce serait la locomotive du village, à l'image de Sigfox pour l'IOT Valley à Labège", espère l'entrepreneur.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.