Le canal du Midi, patrimoine mondial de l'humanité, menacé de "déclassification" ?

 |   |  658  mots
Le canal du Midi est classé au patrimoine mondial de l'Humanité depuis 1996.
Le canal du Midi est classé au patrimoine mondial de l'Humanité depuis 1996. (Crédits : SA)
Le canal du Midi pourrait-il sortir du patrimoine mondial de l'Humanité si la maladie du chancre coloré qui ravage les platanes n'est pas traitée rapidement ? C'est ce que suggère le maire de Blagnac Bernard Keller, alors qu'une campagne de crowdfunding est lancée sur la plateforme Ulule pour récolter des fonds.

C'est le maire de Blagnac Bernard Keller qui a jeté un pavé dans la marre ce jeudi 10 mars, lors d'une conférence de presse de VNF sur le mécénat en faveur du canal du Midi.

"Nous avons intérêt à ce que le canal reste au patrimoine de l'Humanité car c'est un élément important de l'attractivité de la région et de Toulouse, a-t-il déclaré. La maladie du chancre coloré (qui oblige à arracher puis replanter les platanes qui font la singularité du canal, NDLR) peut compromettre le classement de l'Unesco. Si le canal est déclassé, ce serait dramatique."

Interrogé sur l'importance de cette menace, Bernard Keller a évoqué un possible "chantage" : "Les autorités en charge du classement ou du déclassement du canal pourraient dire aux collectivités locales 'si vous ne faites pas ce qu'il faut pour lutter contre le chancre coloré, attention'."

Le canal du Midi est classé au patrimoine mondial par l'Unesco depuis 1996. Sur le site internet officiel de l'organisme, aucun communiqué ou document ne fait pour l'instant mention d'un déclassement du canal.

7 000 euros sur Ulule

Voies navigables de France (VNF) a par ailleurs lancé ce jeudi une campagne de crowdfunding sur la plateforme française...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :