Grande région : quelles conséquences pour les vins du Sud-Ouest ?

 |   |  987  mots
(Crédits : Rémi Benoit)
Coincés entre les vins de Bordeaux et ceux de Languedoc-Roussillon, les vins du Sud-Ouest ont entamé depuis plusieurs années un long processus pour créer une identité. La volonté affichée par Damien Alary, président de la Région Languedoc-Roussillon, de conserver la marque Sud de France pour les produits de la nouvelle région pourrait remettre en cause ce travail. Qu'en pensent les principaux acteurs de la filière vitivinicole en Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon ? Décryptage.

Le 21 mai dernier, à l'occasion du conseil de bassin viticole Sud-Ouest, qu'il préside, le préfet de Midi-Pyrénées et préfet préfigurateur de la nouvelle région Pascal Mailhos a confirmé "que le bassin Sud-Ouest sera bien maintenu dans la future première région viticole de France". Ce conseil, qui regroupe toutes les administrations et les organismes professionnels, établit la politique de la filière au niveau régional. Pour Paul Fabre, directeur de l'Interprofession des vins du Sud-Ouest (IVSO), "maintenir les deux bassins viticoles dans la nouvelle région est un acte politique fort" en pleine fusion des régions. La nouvelle région compterait donc deux bassins, dont un à cheval sur une autre région, l'Aquitaine.

Dans le même temps, Damien Alary, président du conseil régional de Languedoc-Roussillon, souhaite imposer la marque Sud de France pour la nouvelle région, alors même que les vins du Sud-Ouest profitent aujourd'hui de la bannière Sud-Ouest France mise en place par les Régions Aquitaine et Midi-Pyrénées. Une confusion que craignent les acteurs de la filière en Midi-Pyrénées. D'autant que "de nombreux appels d'offres pour l'export, notamment au Canada ou en Scandinavie,...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :