Chez Ilek, le télétravail à la carte reste la règle et permet de recruter aux quatre coins de la France

Le fournisseur d'énergie verte toulousain Ilek a connu en l'espace de quelques années une croissance exponentielle. Depuis la crise sanitaire, la société propose à tous ses salariés d'être à 100% en télétravail et même de travailler ponctuellement depuis l'Europe. Une mesure qui a permis à Ilek de recruter massivement aux quatre coins de la France.

3 mn

L'effectif d'Ilek est passé de 15 à 115 salariés en moins de trois ans.
L'effectif d'Ilek est passé de 15 à 115 salariés en moins de trois ans. (Crédits : Ilek)

"Quand je ferme mon ordinateur, je peux aller me baigner. C'est très motivant de travailler dans ces conditions", lance Sophia Khammal. Depuis le mois de février, elle est conseillère en énergie verte pour le fournisseur toulousain Ilek. Mais la salariée ne vit pas à proximité de la Ville rose, elle habite dans le Golfe du Morbihan.

L'exemple de cette salariée est loin d'être isolé chez Ilek.

"Sur les 115 salariés, 44 sont en 100% télétravail et n'habitent pas à Toulouse. Nous recrutons aujourd'hui un salarié sur deux en dehors de la Ville rose. Toutes les régions en France, quasiment, sont représentées : cela va d'Avignon à Bordeaux, Paris, le nord de la France, la Bretagne, etc. Même parmi ceux qui vivent à Toulouse, beaucoup privilégient le télétravail. Seulement 16 personnes ont opté pour le présentiel", explique Rémy Companyo, cofondateur d'Ilek.

Plus d'opportunités pour recruter

Pourtant avant la crise sanitaire, comme dans la majorité des entreprises, Ilek avait une organisation basée sur le présentiel. L'entreprise avait emménagé en 2019 dans 300 m2 de locaux près de la place du Capitole à Toulouse. Mais depuis le premier confinement, Ilek a changé sa politique en matière de ressources humaines."Pendant le confinement, nous avons poussé nos collaborateurs à rester chez eux. Nous nous sommes rendu compte que cela n'impactait pas la performance de l'entreprise et la productivité des collaborateurs", relève le chef d'entreprise. Même si le gouvernement n'impose plus de "nombre minimal de jours en télétravail" depuis peu, la société ne compte pas revenir en arrière et compte faire perdurer le télétravail à la carte. Ilek y voit un avantage. Elle qui est passée de 15 à 115 collaborateurs en moins de trois ans peut recruter plus largement.

"Le télétravail nous ouvre à des profils qui n'ont pas forcément le critère Toulouse dans leur CV.  Forcément, nous avons plus de candidats, donc potentiellement de meilleurs candidats", salue Rémy Companyo.

Lire aussi 3 mnÉnergie verte : Ilek vise les 100 salariés en 2021

Thomas Genin lui vit à Paris, il est growth hacker pour Ilek. "Je ne connaissais pas Toulouse et je n'avais pas pour projet d'y vivre. Dans un job précédent, j'ai travaillé pour le site Mano Mano en 100% télétravail et cela me convient bien", explique-t-il.

De son côté, Yolande Elizondo a rejoint le fournisseur d'énergie fin janvier comme product manager. Elle vivait à Toulouse avant de déménager dans une maison dans l'Ariège. "De mon bureau, j'ai une vue sur les Pyrénées. J'ai la fibre donc une meilleure connexion que mon ancien logement à Toulouse. Je peux faire mon yoga le matin, m'occuper de mes chiens sans passer une heure dans les transports", témoigne-t-elle.

Café virtuel et week-end d'intégration

La salariée passe tout de même voir ses collègues dans les locaux d'Ilek une fois par mois.

"Une fois par semaine, on peut aussi prendre un café virtuel avec un salarié tiré au sort à Toulouse ou ailleurs en France. Des apéros jeux de société, soit en visio soit en présentiel, sont proposés. Et puis, on se voit lors d'un week-end organisé par l'entreprise", décrit Yolande Elizondo.

Ilek offre également un fauteuil, un bureau et une compensation financière pour les salariés ayant opté pour le télétravail. La société compte aussi donner la possibilité à ses salariés de pouvoir travailler depuis un autre pays d'Europe ou les DOM-TOM quelques semaines par an. Une option qui intéresse Sophia Khammal qui avait fait un tour du monde pendant deux ans avant d'intégrer Ilek. Toujours en pleine croissance, le fournisseur d'énergie verte a encore de nouveaux postes ouverts au service client et aux ressources humaines.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.