La Shem et ses 320 emplois menacés par la réorganisation d'EDF

 |  | 883 mots
Lecture 5 min.
La Shem pourrait-elle disparaître dans les mois à venir, du fait de la mise en concurrence des barrages hydroélectriques ?
La Shem pourrait-elle disparaître dans les mois à venir, du fait de la mise en concurrence des barrages hydroélectriques ? (Crédits : Rémi Benoit)
Conséquence du projet "Hercule", qui consiste en une réorganisation du groupe EDF, le marché de l'hydroélectrique en France va être soumis à une mise en concurrence. Une telle mesure pourrait causer la disparition de la Société hydro-électrique du Midi (Shem), basée à Toulouse, et qui emploie 320 personnes dans le Sud-Ouest. Explications et retour en images sur la mobilisation des salariés de l'entreprise jeudi 26 novembre.

Plus de 30 % des salariés d'EDF étaient en grève, jeudi 26 novembre, contre le projet "Hercule", réclamé par le gouvernement. Celui-ci consisterait à mieux assurer les investissements de l'État à la fois dans le parc nucléaire et les énergies renouvelables. Mais cette vaste refonte se traduirait alors par le découpage du groupe en trois entités : EDF bleu regroupant les activités nucléaires, EDF vert pour les énergies renouvelables et EDF azur pour les activités hydroélectriques. Et la création de cette dernière entité ne fait pas que des heureux....

Lire aussi : Plan de réorganisation chez EDF : plus de 30% des salariés en grève

"La création de cette filiale, qui serait en réalité une régie, permettrait à EDF de se voir en quelque sorte sauvegarder ces contrats de gestion de barrages hydrauliques et ils ne seraient donc pas soumis à la concurrence grâce à cette réorganisation, contrairement à ce que réclame la Commission européenne", dénonce Serge Saint-Vignes, le délégué syndical de la CGT au sein de la...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/11/2020 à 12:24 :
Hercule ? Deux qui le tiennent et trois qui l'... ? Toujours aussi désespérant le néolibéralisme quand il expose sa mégalomanie. L'humanité ne crèvera que de ça, des puissants ressentiments des possédants.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :