"Il y a une discrimination envers les sites hors Allemagne de Bosch" (Christian Teyssèdre, maire de Rodez)

 |  | 710 mots
Lecture 4 min.
Le maire de Rodez, Christian Teyssèdre, ne milite pas pour une diversification de son usine via l'aéronautique.
Le maire de Rodez, Christian Teyssèdre, ne milite pas pour une diversification de "son" usine via l'aéronautique. (Crédits : Mairie de Rodez)
INTERVIEW. Alors que le premier employeur privé de l'Aveyron pourrait disparaître du paysage dans les prochains mois, le maire de Rodez monte au créneau pour demander des investissements décisifs dans l'usine de sa ville et ainsi sauver les 1.200 équivalents temps plein associés. Surtout, l'élu local charge le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, pour la gestion de ce dossier. Désormais, Christian Teyssèdre souhaite que les élus locaux fassent front commun pour obtenir des avancées positives pour "La Bosch".

LA TRIBUNE - Depuis plusieurs années, vous êtes en première ligne pour défendre ce site industriel, menacé de fermeture, et qui n'est autre que le premier employeur privé du département de l'Aveyron. Quel est le sentiment qui prédomine aujourd'hui ?

CHRISTIAN TEYSSÈDRE - Plus le temps passe, plus les inquiétudes sont fortes autour de l'usine Bosch de Rodez. Et plus le temps passe, plus la demande pour des moteurs "diesel" diminue au regard des derniers chiffres connus. Donc forcément, je ressens surtout de l'inquiétude aujourd'hui.

Lire aussi : Baisse de rideau pour la Bosch de Rodez, après l'usine Bridgestone de Béthune ? Enquête.

 Malgré les incertitudes autour de l'avenir de cette usine, quelle est votre relation avec la direction du groupe Bosch ?

Je rencontre ou j'échange assez régulièrement avec...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/11/2020 à 9:34 :
On découvre l'eau chaude , il n'y a que des renault et psa pour transférer en priorité leur production les plus massive hors de leur patrie d'origine ! Imagine t'on la Golf européenne produit ailleurs que Wolfsburg ?
a écrit le 25/11/2020 à 8:58 :
L'Allemand est discriminant depuis la nuit des temps, ce sont les français qui s'y sont acoquinés avec à qui il faudrait le reprocher, les allemands eux ils jouent leur partie hein.
a écrit le 25/11/2020 à 7:43 :
A la différence des patrons français , les Patrons allemands sont patriotes et privilégient les emplois en Allemagne,toute la différence est là .Nos patrons sont très mauvais et privilégient les usines hors de France au détriment des sites situés en France, d’autant plus souvent soutenus par les impôts des français
a écrit le 24/11/2020 à 19:15 :
Plus de diesel, plus d'injecteurs.
Une autre production ? Bosch préférera sans doute produire dans un autre pays... à l'Est.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :