Aéronautique : Simair ferme une usine près de Toulouse, 34 emplois menacés à Cauquil

 |  | 422 mots
Lecture 2 min.
Le groupe aéronautique BT2i vient d'annoncer une vaste réorganisation de ses filiales dans le Sud-Ouest.
Le groupe aéronautique BT2i vient d'annoncer une vaste réorganisation de ses filiales dans le Sud-Ouest. (Crédits : Rémi Benoit)
Un nouveau plan social dans l'aéronautique va secouer le Sud-Ouest. Le groupe aéronautique BT2i a annoncé une vaste réorganisation de ses filiales avec la suppression de 200 postes sur trois départements. En Haute-Garonne, Simair ferme son usine de Colomiers et 34 emplois sont menacés à Cauquil (Mondouzil). Dans les Pyrénées-Atlantiques, 105 postes pourraient être supprimés chez Map (Mécanique aéronautique pyrénéenne) où les activités de Caromar devraient être transférées. Les détails.

C'est la première annonce de fermeture d'usine par un sous-traitant aéronautique près de Toulouse. Simair va baisser le rideau sur son site de Colomiers qui emploie 49 personnes aujourd'hui.

"Simair est spécialisé dans la tôlerie et la chaudronnerie. À Colomiers, sont fabriquées des pièces en métaux durs (inox, titane) pour les grands donneurs d'ordre tels qu'Airbus, Stelia et Dassault. La proximité de l'usine avec Airbus permettait de répondre à des réparations de pièces en urgence,...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :