Figeac Aéro prévoit de supprimer un tiers de ses effectifs dans le Lot

 |  | 604 mots
L'usine de Figeac représente 70% de l'activité du groupe.
L'usine de Figeac représente 70% de l'activité du groupe. (Crédits : Rémi Benoit)
Le sous-traitant aéronautique Figeac Aéro a annoncé un plan de sauvegarde de l'emploi qui prévoit la suppression de 320 postes sur son siège lotois, soit un tiers de l'effectif. L'entreprise, qui avait déjà supprimé 600 emplois à l'étranger, "n'exclut pas d'autres mesures sur les autres sites du groupe".

La Tribune l'évoquait dès début juillet : le sous-traitant aéronautique Figeac Aéro vient d'officialiser le lancement d'un plan de sauvegarde de l'emploi concernant son usine de Figeac dans le Lot. Les suppressions d'emplois annoncées sont massives puisque le groupe annonce une "réduction d'effectifs de 320 postes sur un total de 966", ce qui correspond à un tiers des salariés en CDI. L'usine lotoise, qui est le siège social de l'entreprise, concentre 70% de son activité.

Ces derniers mois, Figeac Aéro avait déjà réduit de 30% les effectifs de ses filiales à l'étranger (Etats-Unis, Maroc, Mexique, Roumanie et Tunisie), soit 600 personnes.

Une croissance fulgurante avant la crise

Fondée...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/08/2020 à 20:18 :
EELV prétend que les pertes d'emplois dans les entreprises aéronautiques seront très rapidement et facilement remplacés par des emplois "verts" et dans la transition écologique, qualifiés, stables, bien payés et situés sur le même territoire. Il n'y a donc pas à s'inquiéter, EELV va s'occuper de tout ça sans problème. On peut imaginer que d'ici 4 à 6 mois maximum, une grande usine d'éoliennes dernier cri va prendre le relais des activités économiques et offrir des perspectives à ce personnel technique qualifié sur un territoire enclavé...
Réponse de le 30/08/2020 à 10:22 :
Le COVID n'est pas du fait d'EELV, arrêtez tous de vous focaliser sur les uns ou les autres, prenez du recul et au lieu de défendre un parti contre un autre demandez vous plutôt enfin à quoi nous servent ils tous.
a écrit le 28/08/2020 à 16:17 :
Cela va faire du mal à cette petite ville.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :