CocoonAuto, la petite entreprise qui veut allier voiture et écologie

 |   |  589  mots
CocoonAuto a développé un écosystème centré sur le développement durable pour le lavage auto.
CocoonAuto a développé un écosystème centré sur le développement durable pour le lavage auto. (Crédits : Rémi Benoit)
Spécialisée dans le nettoyage d’automobiles, l’entreprise de Saint-Alban a créé tout un concept écologique autour de ce métier. Recyclage des eaux de lavage, produits de nettoyage biodégradables, la société joue aussi la carte sociale en employant des salariés en insertion.

Respect de l'environnement et automobile, les deux ne vont pas de soi, et c'est pourtant le concept développé par CocoonAuto. Ouverte en janvier dernier à Saint-Alban (Haute-Garonne), la société, spécialisée dans le nettoyage de voitures et les travaux de micro-carrosserie, ne peut pas être définie comme une simple station de lavage pour particuliers. Le fondateur Claude Paris a en effet créé tout un écosystème écologique.

Chez CocoonAuto, les produits de lavage sont biodégradables, l'éclairage extérieur est alimenté par des panneaux solaires, et l'eau est au coeur de la démarche environnementale de la société. Si l'eau de pluie est récupérée, Claude Paris a voulu aller plus loin dans la démarche écologique et a doté l'entreprise d'un bassin de phytoépuration de 200 mètres carrés. Le système, totalement naturel permet de dépolluer et de filtrer toutes les eaux de lavage et de rinçage grâce aux bactéries présentes dans le système racinaire des plantes.

cocoon auto

Cocoon récupère l'eau de pluie et dépollue l'eau de lavage (Crédits: Rémi Benoit).

"Pour nettoyer une voiture, il faut au moins 300 litres d'eau, je ne pouvais pas me permettre de jeter tout ce volume dans la Garonne. Aujourd'hui le résultat est même meilleur que prévu, l'eau que nous traitons a été certifiée propre à la consommation", se félicite Claude Paris.

Une démarche sociale en toile de fond

Claude Paris n'est pas un nouveau venu dans le secteur. Depuis près de dix ans, il est à la tête de Sineo, une société de nettoyage automobile écologique à destination des concessionnaires. L'entreprise qui affiche 1,8 million d'euros de chiffres d'affaires en 2018 emploie 60 personnes dont 17 en insertion. Pour CocoonAuto, l'entrepreneur a décidé de développer ce volet social en employant des personnes éloignées du marché du travail depuis de nombreuses années, ou en situation de handicap.

cocoon auto

Claude Paris est à la tête depuis dix ans d'une société de nettoyage automobile écologique (Crédits : Rémi Benoit).

Sur les six salariés que compte CocoonAuto, les trois personnes dédiées à l'entretien des véhicules s'inscrivent dans un parcours d'insertion en raison pour certaines d'entre elles de leur surdité. "La question de fond est de savoir s'il y a une alternative au modèle productiviste. Je crois que oui. Il s'agit de changer de priorités. On peut très bien être performant économiquement tout en mettant l'accent sur...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :