À Toulouse, Sopra Steria contraint d'innover pour recruter

 |   |  455  mots
Sopra Steria fait face à une pénurie de candidats en ingénierie logicielle.
Sopra Steria fait face à une pénurie de candidats en ingénierie logicielle. (Crédits : Jacky Naegelen)
Sopra Steria vient de signer un partenariat avec l'école toulousaine d'informatique IPI pour créer une classe dédiée à l'ingénierie logicielle. C'est l'une des initiatives engagées par l'entreprise pour recruter dans un secteur en tension. Sopra Steria prévoit d'embaucher cette année 800 personnes sur la région Occitanie (dont 400 à Toulouse).

"Oui, il nous arrive de n'avoir aucune candidature pour certains postes en ingénierie logicielle ou dans la cybersécurité", confie Sébastien Leforestier, directeur adjoint régional de Sopra...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :