Bras de fer entre la CGT et la Mairie de Toulouse

 |   |  212  mots
La CGT a manifesté ce matin devant le Capitole. Les forces de l'ordre ont fermé les portes de la cour.
La CGT a manifesté ce matin devant le Capitole. Les forces de l'ordre ont fermé les portes de la cour. (Crédits : SA)
Plusieurs manifestants de la CGT sont venus manifester leur colère ce vendredi matin sous les fenêtres du Capitole où se tenait le Conseil municipal. Le syndicat déplore la décision de Jean-Luc Moudenc de ne plus payer le loyer des locaux occupés par la CGT à la bourse du travail. "Ce n’est pas de la compétence municipale affirme" le maire.

Vive tension ce matin au Capitole. Pendant que Jean-Luc Moudenc tenait une conférence de presse avant de présider le Conseil municipal, de nombreuses personnes soutenant la CGT sont venues manifester devant les grilles de la cour, contraignant des policiers à verrouiller l'entrée de la Mairie.
En cause : la décision du maire UMP de Toulouse de ne plus payer, à partir de juin prochain, le loyer du syndicat qui occupe la Bourse du Travail (place Saint-Sernin) depuis plus d'un siècle. Le message de la CGT est clair : "Nous ne partirons pas".


"La mairie de Toulouse veut priver les salariés de leur droit à se défendre, notamment en les expulsant de leurs locaux" s'insurge Cédric Caubère, secrétaire général de l'union départementale de la CGT 31.

Écoutez ici les arguments de Cédric Caubère, interviewé ce matin :

"500 000 euros par an"


De son côté, Jean-Luc Moudenc assure que ce loyer coûte 500 000 euros par an à la Mairie. "Ce n'est pas la compétence municipale, les syndicats doivent assurer leur financement" insiste le Maire, qui assure qu' "il n'est pas question de préparer une opération immobilière". Par ailleurs, Jean-Luc Moudenc estime qu' "il était temps d'ouvrir ce dossier, pendant longtemps caché aux Toulousains".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/03/2015 à 20:48 :
Je ne suis d'aucun parti, mais vraiment, je trouve que votre Maire à tout à fait raison !!! 500 000 Euros ! rendez vous compte !!!!! il y a tellement de gens qui pourraient profiter de cette aide !!!! Messieurs, Mesdames les CGTistes, je n'ai rien contre les syndicats, bien au contraire... mais soyons solidaires !!! Imaginez, ce qu'il serait possible de faire avec cette somme ! Ne serait il pas envisageable de négocier des aides aux démunis avec cette somme ? et de vous réunir chez les uns et les autres ?
Réponse de le 07/03/2015 à 20:06 :
Un loyer pour des locaux donnés en 1931 et une Bourse construite par les salariés syndiqués à la C.G.T. . Mr MOUDENC lors de son premier mandat a déjà fait la preuve qu'il privilégie la spéculation immobilière aux relations sociales , voir le site de MONTAUDRAN . Les paroles de JAURES et bien d'autres humanistes retentissent encore dans ces lieux rentrés dans l'histoire . Ce n'est pas ce Maire , pas plus que les collabo de la dernière guerre qui n'ont pas réussi à nous sortir de là qui peuvent nous faire peur . Nous résisterons à ce Napoléon au petit pied et à ses sbires , tout comme nos collègues des autres syndicats qui ont reçus les mêmes menaces pour leur locaux. Le temps ou un ancien Président UMP se réclamait de JAURES semble loin , pour paraphraser Winston CHURCHILL , il ont acceptés le déshonneur pour ne pas avoir la guerre , il auront la guerre et le déshonneur . Les salariés a qui ont veut faire payer la baisse des dotations de l'état (c'est du moins le prétexte invoqué) défendrons leur droit face à cette attaque , qui de toute évidence , ne démontre qu'une chose l'incompétence de ce Maire et de certains de ses colistiers qui leur avait valu de retourner après son premier mandat à leurs chères études pour avoir manipulé les chiffres à leur avantage et n'avoir rien fait pour Toulouse à part brader le patrimoine .
De toute évidence , le fait d'avoir battu l'ancienne municipalité à fait pousser les dents de ce politicien .
Pour répondre à Marie , les démunis sont quelques centaines toute l'année à venir à la Bourse du Travail pour qu'on les aident concrètement , et pas avec des paroles .
a bientôt en lutte sur les terres de JAURES , du Corps Francs POMMIES , des FRP MOI , et de bien d'autres .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :