Consolidation aéronautique : Nexteam se rapproche de Ventana

Deux grands sous-traitants aéronautiques du Sud-Ouest, Nexteam et Ventana, viennent d'annoncer leur rapprochement pour créer un nouvel ensemble pesant 315 millions d'euros de chiffre d'affaires et 2.400 salariés.

2 mn

(Crédits : Gentilin)

C'est une nouvelle étape dans la consolidation de la supply chain aéronautique. Après le rachat de Hitim par Mecachrome et les deux acquisitions annoncées par Latécoère, deux sous-traitants de poids dans le Sud-Ouest, Nexteam et Ventana, ont décidé de se rapprocher.

Né en 2015 de l'union de plusieurs entreprises familiales du Sud-Ouest de la France (Asquini (Lot-et-Garonne), Gentilin (Haute-Garonne), Sofop (Aveyron) et MP Sud (Pyrénées-Atlantiques)), Nexteam Group a ensuite racheté en 2018 la société Mecafi. Le groupe réalisait avant la crise un chiffre d'affaires de 250 millions d'euros pour un effectif de 1.500 salariés. De son côté, le groupe Ventana est basé à Narcastet (Pyrénées-Atlantique). L'entreprise comptait avant le début de la pandémie 900 collaborateurs.

Lire aussi 2 mnAéronautique : Nexteam rachète Mecafi

"Des compétences industrielles complémentaires"

Le nouvel ensemble pèse donc 315 millions d'euros de chiffre d'affaires d'avant-crise pour un effectif de 2.400 salariés, une taille critique qui le place dans le top des fabricants de pièces aéronautiques en France : Figeac Aero affichait 441 millions d'euros avant la crise et Mecachrome avait culminé à 380 millions d'euros en 2019.

 "Ce rapprochement sur lequel nous travaillons depuis plusieurs mois contribuera à la consolidation du marché aéronautique appelée de ses voeux récemment par le gouvernement et les principaux acteurs du secteur", a commenté Gérard Russo, le président du groupe Ventana. De son côté, Ludovic Asquini, président de Nexteam Group met en avant un "rapprochement entre deux acteurs solides du marché, qui associe des compétences industrielles complémentaires".

Les deux groupes ont des activités relativement différentes. Nexteam est spécialisé dans la mécanique de précision, l'usinage de pièces complexes et le traitement de surface pour l'aéronautique et la défense. Pour sa part, Ventana dispose de compétences en fonderie et en mécano-soudure pour l'aéronautique, le spatial, la défense et l'énergie. Les deux entreprises disposent chacune de 11 sites de production mais sur des implantations différentes. Nexteam est présent au-delà des frontières de l'Hexagone en Pologne, en Roumanie et au Maroc quand Ventana a des capacités de production en Suède, en Autriche, au Portugal et en Tunisie.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 10/10/2021 à 11:35
Signaler
Deux malades ne font pas un bien portant...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.