À Toulouse, Abaques Audiovisuel et Esprit Pergo lancent un studio TV commun face à la crise

 |  | 687 mots
Lecture 4 min.
Les deux acteurs de l'événementiel s'associent pour sortir de la crise sanitaire et économique.
Les deux acteurs de l'événementiel s'associent pour sortir de la crise sanitaire et économique. (Crédits : Abaques Audiovisuel)
La crise sanitaire et l'interdiction de rassemblements a poussé au développement d'événements, en tout genre, totalement digitaux. Face à la chute d'activité qui frappe sévèrement la filière événementielle toulousaine, Abaques Audiovisuel et Esprit Pergo s'associent pour proposer un studio d'enregistrement moderne, pérenne, en y associant une offre de restauration. L'objectif ? Surfer sur la demande croissante de ces événements nouvelle génération, avant de proposer une offre mêlant accueil d'un public et prestation technique.

"La filière événementielle de Toulouse perd près de huit millions d'euros par semaine depuis le mois de mars", déclarait récemment, dans La Tribune, Pierre Garrigues, le fondateur de l'agence PGO et le vice-président de l'association Events 31, qui défend les intérêts de son secteur d'activité depuis le début de cette crise sanitaire.

Lire aussi : À Toulouse, "l'année est terminée" pour la filière événementielle

Malgré les centaines d'emplois supprimés et les premières disparitions d'entreprises constatées dans ce domaine, certains acteurs tentent d'y survivre et de relancer la machine en s'adaptant aux contraintes sanitaires. C'est tout l'enjeu de la coopération officialisée, mardi 8 décembre, entre Abaques Audiovisuel et Esprit Pergo.

"Tout est parti d'une rencontre lors d'une formation sur l'innovation managériale entre Stéphane et moi, avant le début de...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :