"Aeromart est le seul événement aéronautique mondial maintenu en 2020"

 |  | 531 mots
Lecture 3 min.
Aeromart attire des sous-traitants implantés dans 45 pays, pour des rencontres en BtoB.
Aeromart attire des sous-traitants implantés dans 45 pays, pour des rencontres en BtoB. (Crédits : Aeromart)
Malgré la crise sanitaire, la convention d'affaires aéronautique Aeromart est, pour le moment, maintenue du 1er au 3 décembre à Toulouse. La dernière édition avait rassemblé 1 500 entreprises issues de 45 pays. En plus des traditionnelles rencontres physiques, les organisateurs proposent cette année aux participants des rencontres B2B à distance et la possibilité de créer un stand d'exposition virtuel.

"Quoi qu'il arrive, Aeromart se tiendra", lance Stéphane Castet. Le PDG d'ABE (Advanced Business Events), co-organisateur de la convention d'affaires, rapporte avoir reçu des dizaines de coups de fil de sous-traitants "affolés" à l'idée que l'événement soit annulé. Il faut dire qu'en une vingtaine d'années, Aeromart est devenue une référence mondiale dans le milieu aéronautique. Lors de la dernière édition, en 2018, plus de 15 000 rendez-vous d'affaires avaient été organisés entre 3 000 participants issus de 1 500 entreprises implantées dans 45 pays.

"Un élément majeur de soutien à la filière"

Mais alors que le salon du Bourget et la plupart des rendez-vous aéronautiques à l'étranger ont été annulés, il n'en est pas question pour le moment pour Aeromart qui est maintenue du 1er au 3 décembre au nouveau parc des expositions de Toulouse.

"Nous ne sommes pas concernés par la limitation des rassemblements de plus de 5 000 personnes puisque Aeromart a accueilli au maximum 3 800 participants. Si la jauge maximale de participants était abaissée en-dessous de 1 000 participants, nous pourrions décaler l'événement du 18 au 20 janvier. Et si jamais on interdisait les rassemblements de plus de 10 personnes, nous maintiendrons la convention début décembre mais entièrement en virtuel", poursuit Grégory Castet.

Une décision motivée par des enjeux économiques cruciaux :

"Aeromart est le seul événement aéronautique mondial programmé et maintenu en 2020. Nous considérons que c'est un élément majeur de soutien à la filière. Le retour au niveau d'avant-crise pour les programmes les moins affectés comme l'A320, n'est pas attendu avant 2022. Mais nous continuons à produire des avions aujourd'hui et d'ici la reprise, les entreprises ont besoin de se rencontrer pour connaître des processus de production ou de nouvelles idées", souligne Nadia Pellefigue, vice-présidente de la Région Occitanie en charge notamment du développement économique.

Philippe Robardey, le président de la CCI de Toulouse abonde : "face à la situation sanitaire, les acteurs de la filière ont besoin de se rencontrer. Nous avons opté pour une double présence, physique et virtuelle."

Chaîne Youtube et stand virtuel

En plus des classiques rencontres physiques, les organisateurs ont tout prévu pour permettre aux entreprises de suivre l'événement à distance. "Les conférences seront accessibles depuis une chaîne Youtube et il sera possible de les revisionner en streaming", indique Stéphane Castet. Surtout, il sera possible pour les entreprises d'avoir une reconstitution en 3D des stands d'exposition. "La société pourra elle-même créer un stand virtuel avec son logo, une vidéo de présentation et une chatroom", ajoute-t-il.

À ce jour, 600 entreprises ont confirmé leur présence et notamment des acteurs de premier plan comme Airbus, Safran, Bombardier, Thales, etc. Aucune délégation étrangère n'a renoncé à l'événement et donc les organisateurs annoncent toujours 45 pays représentés. Certains ont d'ores et déjà annoncé une présence uniquement virtuelle à l'image de la Corée du Sud ou du Canada, du Mexique ou du Brésil. Au niveau des entreprises, pour l'instant 80% des participants veulent assister à la convention en présentiel d'après ABE.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :