Olivier Sadran n'est plus le président du Toulouse Football Club

 |   |  696  mots
Olivier Sadran n'est plus le président du TFC.
Olivier Sadran n'est plus le président du TFC. (Crédits : Rémi Benoit)
Après 19 années en tant qu'actionnaire principal, l'homme d'affaire toulousain Olivier Sadran n'est plus le président du Toulouse Football Club (TFC) et devient minoritaire dans la société, à hauteur de 15%. Le club a officialisé lundi 20 juillet, la cession d'une partie du capital à Redbird Capital Partners, un fonds d'investissement américain. Décryptage d'un tournant majeur pour l'équipe de football de la Ville rose.

Alors que les joueurs et le staff de Patrice Garande, nommé à la tête de l'équipe professionnelle le 22 juin, sont à Navata en Espagne pour un stage de préparation, la vente du Toulouse Football Club vient d'être officialisée lundi 20 juillet. C'est le fonds d'investissement américain RedBird Capital Partners, qui va être le nouveau actionnaire principal des Violets.

"RedBird acquiert 85% des parts du club auprès de son propriétaire Olivier Sadran (...). Cet investissement signe un nouveau partenariat et une nouvelle ère pour le TFC", détaille un communiqué du club.

Lire aussi : Vente du TFC : "il ne faut pas croire que cela sera forcément négatif"

Un nouveau président en la personne de Damien Comolli

Après être arrivé en 2001 à la tête du club toulousain, en l'ayant récupéré au tribunal de commerce, le patron du...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :