Le concepteur de parapentes Nervures diversifie ses activités

 |   |  523  mots
En 2019, l'entreprise a réalisé près de 400 parapentes, parachutes et autres voiles.
En 2019, l'entreprise a réalisé près de 400 parapentes, parachutes et autres voiles. (Crédits : Nervures)
Basé à Soulom, dans les Hautes-Pyrénées, Nervures est l'unique fabricant de parapente en France. La PME qui conçoit et fabrique principalement des voiles destinées aux sports aériens, diversifie ses activités. Elle à mis au point, en partenariat avec la startup toulousaine, Airseas, des voiles pour tracter des cargos de marchandise.

Nervures conçoit et fabrique, depuis 1993, des parapentes, parachutes et paramoteurs. Basée à Soulom, dans les Hautes-Pyrénées, la PME réalise ces produits sous sa propre marque. Elle est également sollicitée par diverses marques pour des réalisations variées comme des yourtes ou des voiles. Le domaine des sports et loisirs représente à lui seul près de 80 % de l'activité de l'entreprise, qui est l'unique fabricant de parapente en France.

"Nous nous diversifions sur d'autres secteurs d'activité. Par exemple, nous réalisons des petits parachutes, pour une entreprise de télécommunication, qui permettent de tirer les câbles de fibre optique dans les souterrains", précise Jean-Marie Bernos, dirigeant de Nervures.

La PME s'adresse également aux secteurs de l'armement, du transport ou encore de l'aéronautique. Par ailleurs, l'ensemble de ses conceptions sont fabriquées à la main, sans processus robotisé et entièrement en France, au sein des ateliers de l'entreprise.

Des voiles pour tracter des bateaux

Dans son souhait de diversification, Nervures a noué un partenariat avec la startup toulousaine Airseas, afin de fabriquer des voiles de traction destinées aux cargos transportant de la...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :