EasyJet lance deux nouvelles lignes et va enrichir sa flotte à l’aéroport de Toulouse

 |   |  453  mots
EasyJet s'est emparée de plus de 25% du trafic total de l'aéroport de Toulouse-Blagnac.
EasyJet s'est emparée de plus de 25% du trafic total de l'aéroport de Toulouse-Blagnac. (Crédits : EasyJet)
En 2020, la compagnie low-cost va ajouter deux nouvelles destinations au départ de l'aéroport Toulouse-Blagnac. EasyJet va également enrichir sa flotte toulousaine d'un cinquième A319 avant l'été 2020 et créer 36 postes.

Deuxième compagnie, en nombre de passagers, au sein de l'aéroport Toulouse-Blagnac, EasyJet fait "partie du paysage toulousain", selon Reginald Otten, le directeur adjoint de la compagnie aérienne en France. En témoigne son activité dans la Ville rose.

"Présente depuis 2006 à l'aéroport de Toulouse-Blagnac, EasyJet représente plus de 25% du trafic total de l'aéroport avec 2,5 millions de passagers en 2018. Et, la compagnie concentre deux tiers du marché low-cost à Toulouse", informe Philippe Crebassa, le président du directoire de l'aéroport Toulouse-Blagnac.

Pour 2020, la compagnie aérienne low-cost va encore plus loin en proposant 10% de sièges supplémentaires, par rapport à 2019. Ainsi, 3,2 millions de sièges seront en vente l'année prochaine, dont 1,2 million cet hiver. Dans cette optique, la compagnie anglaise va ouvrir deux nouvelles lignes en 2020 et en comptera alors 33 dans la Ville rose. Un ajout en réponse à son concurrent Ryanair qui a ouvert à Toulouse une base en septembre et met à disposition des voyageurs 23 destinations.

Deux nouvelles lignes à Toulouse vers Rennes et Cagliari

La première de ces nouvelles lignes, au départ de Toulouse, est Rennes. À partir du 31 mars 2020, trois vols par semaine seront disponibles vers cette destination (les mardi, jeudi et samedi), puis cinq vols en août (les lundi, mardi, mercredi, jeudi et samedi).

"Une ligne domestique qui devrait être très populaire auprès des voyageurs d'affaires demandeurs de liaisons internes directes, rapides et abordables", estime Reginald Otten.

Les voyageurs toulousains pourront également s'envoler vers la capitale de la Sardaigne, Cagliari, de fin juin à fin août. Deux vols par semaine, les lundi et jeudi, seront proposés. Les billets vers ces deux nouvelles destinations devraient être en vente dès le 11 décembre. Cette année, la compagnie avait déjà ouvert cinq nouvelles lignes à Toulouse vers les villes de Tenerife, Tel Aviv, Catane, Agadir, et Marrakech (ligne rouverte).

Dès cet hiver, les Toulousains bénéficieront également de fréquences supplémentaires et d'amélioration des horaires sur les lignes vers Nice, Nantes, Lille et Lyon et vers certaines villes européennes comme Berlin, Venise et Faro.

Un cinquième avion et 36 postes créés

Pour renforcer ses lignes existantes, EasyJet va enrichir sa base toulousaine avec un cinquième avion. Avant l'été 2020, un Airbus A319 rejoindra la flotte de la compagnie aérienne à Blagnac. Et qui dit avion supplémentaire, dit personnel supplémentaire. EasyJet va embaucher dans la Ville rose.

"36 postes de personnels navigants vont être créés. Parmi eux, 12 postes de pilotes et copilotes, et 24 postes de navigants (stewards et hôtesses) seront proposés", détaille le directeur adjoint de la compagnie aérienne.

Avec ces recrutements, EasyJet emploiera 220 personnes à l'aéroport de Toulouse-Blagnac.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/12/2019 à 18:20 :
Toulouse a choisi d'ouvrir grand les bras aux compagnies "bas-coûts/bas-prix". Le trafic a explosé et les nuisances avec. Les riverains n'en peuvent plus... Pour connaître les dessous du scandale de la privatisation de l'aéroport de Toulouse, lisez "L'empreinte du Dragon" de Jean Tuan chez C.LC. Editions. Un néo-polar édifiant et jubilatoire ! Les tous derniers exemplaires sont disponibles sur amazon.fr et fnac.com
Réponse de le 12/12/2019 à 17:20 :
Il passe son temps a faire la pub pour son livre sur tous les médias qui parle de l'aéroport sous divers pseudo

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :