Air Canada lance une ligne directe reliant Toulouse à Montréal

 |   |  562  mots
Air Canada met en place une ligne entre les deux capitales aéronautiques.
Air Canada met en place une ligne entre les deux capitales aéronautiques. (Crédits : Air Canada)
La compagnie Air Canada a annoncé l'ouverture d'une liaison directe Toulouse-Montréal pour juin 2020. Cette nouvelle ligne a vocation à accompagner le rapprochement des deux capitales aéronautiques dans le sillage de l'alliance entre Airbus et Bombardier. Les précisions avec Catherine Gay, directrice du développement de l'aéroport Toulouse-Blagnac.

La Ville rose peut se targuer d'avoir décroché sa première liaison transatlantique. La compagnie Air Canada a en effet annoncé le 28 août le lancement d'une ligne directe Toulouse-Montréal à compter du 4 juin 2020, à raison de cinq vols hebdomadaires sur un Airbus A330-300.

"Air Canada a lancé depuis 2015 plusieurs lignes en France vers Nice, Bordeaux ou Marseille. Ces liaisons qui dépendent de Air Canada Rouge (la branche de la compagnie spécialisée dans le voyage d'agrément, ndlr) sont opérées plutôt sur des Boeing 767-300, s'adressant à une clientèle de loisirs et ne sont en service que l'été.

À Toulouse, la configuration sera différente puisqu'il s'agit d'Air Canada "main line", une ligne opérationnelle à l'année, comme à Lyon. Ces deux villes ont une typologie de voyageurs similaire avec une part importante de vols d'affaires", décrit Catherine Gay, directrice du développement de l'aéroport Toulouse-Blagnac.

catherine gay

Catherine Gay, directrice du développement de l'aéroport Toulouse-Blagnac (Crédits : Rémi Benoit).

Des relations économiques en plein essor entre Montréal et Toulouse

La dirigeante relève aussi que "la fusion entre Airbus et Bombardier a pesé dans la décision d'Air Canada". En juillet 2018, le constructeur européen avait officialisé l'intégration des avions du programme C-Series de Bombardier (rebaptisés en A220) qui seront en partie construit au Canada.

Depuis, plusieurs entreprises québécoises ont décidé de s'installer dans la Ville rose. Dernier exemple en date, à l'occasion du Salon du Bourget, la société Global Partner Solutions, spécialisée dans la gestion de la supply chain, a annoncé la création de sa première implantation européenne à Toulouse et PCM Innovation développe une joint-venture avec Corima Technologies pour créer un bureau d'études consacré à l'outillage dans l'aéronautique. Sur le plan de la recherche, dans le cadre de la création d'un institut d'intelligence artificielle à Toulouse, un partenariat a été noué entre l'université de Montréal et Bombardier afin de rendre plus fiables les systèmes d'intelligence artificielle à destination notamment de l'aéronautique.

Lire aussi : Avion, voiture : Toulouse veut rendre l'IA plus fiable

Un pont vers les USA

Au-delà du Canada, cette nouvelle liaison pourrait faciliter les relations économiques plus largement avec l'Amérique du Nord.

"Via Montréal, il est possible d'assurer des correspondances vers les grandes villes canadiennes comme Vancouver ou Ottawa. Air Canada fait partie du réseau Star Alliance tout comme la compagnie américaine United Airlines donc cela facilitera les correspondances vers des villes comme New-York", note Catherine Gay.

La Ville rose qui tente depuis des années de mettre en place des vols directs vers New-York trouve là l'opportunité de relier plus facilement les États-Unis. À noter que depuis 30 ans, l'aéroport de Toulouse dispose d'une ligne estivale vers le Québec opérée par Air Transat, compagnie qui est en train d'être rachetée par... Air Canada. À terme, l'aéroport de Toulouse espère avoir un vol quotidien à l'année vers Montréal.

Par ailleurs, Toulouse cherche toujours à relier les Émirats arabes unis. "Nous voulons mettre en place une ligne vers Doha avec Qatar Airways avec quatre vols par semaine à l'horizon 2021. Cela permettra de mettre en place des correspondances vers l'Asie et d'accroître l'arrivée de touristes chinois ou thaïlandais dans la région", souligne la responsable.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/08/2019 à 12:07 :
Excellent pour les affaires
J'ai de grand espace à proposer
Beaucoup d'entreprises
Bravo à Air Canada
a écrit le 30/08/2019 à 9:07 :
Grand bravo à l'équipe 👍🏻
L'aéroport de Toulouse commence avec cette ligne de devenir grand,maintenant il faut marquer l'essais avec le golfe ou la chine.
a écrit le 30/08/2019 à 8:14 :
Sauf que ça fait des années que la compagnie canadienne Air Transat propose des vols réguliers entre Toulouse et le Québec... Rien de nouveau donc...
Réponse de le 02/09/2019 à 18:21 :
Comment rien de nouveau ??
Des vols réguliers 5 fois par semaines connectés au HUB d'air Canada qui se transformeront en 7 vols par semaines si cela marche bien et ça toute l'annee bref la première Major régulière en transatlantique de Toulouse que vous faut il donc ?
a écrit le 30/08/2019 à 8:05 :
L'actionnaire chinois de l'aéroport de Toulouse n'aura pas tenu sa promesse de faire venir une compagnie chinoise. Pour en savoir plus sur le scandale de la privatisation ratée de l'aéroport de Toulouse-Blagnac, il faut lire "L'empreinte du Dragon" de Jean Tuan chez CLC Editions. L'auteur, observateur attentif de la Chine depuis longtemps et journaliste spécialisé en transport aérien, a choisi la forme du roman. Il révèle la réelle personnalité de l'actionnaire chinois, les raisons de sa disparition après avoir acheté 49.9% des actions et le rôle du MSS (les redoutables services secrets chinois). Les derniers exemplaires sont disponibles sur Amazon.fr, fnac.com, Decitre.fr, Babelio.com et sur commande en librairie.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :