Nobrak accélère la production de pièces composites dans l'industrie

 |   |  634  mots
Nobrak a conçu une technologie innovante pour produire plus vite et sans aucun déchet des préformes industrielles.
Nobrak a conçu une technologie innovante pour produire plus vite et sans aucun déchet des préformes industrielles. (Crédits : Rémi Benoit)
La société montalbanaise Nobrak a mis au point une technologie qui permet de réaliser plus rapidement et sans déchet de matière première une étape intermédiaire de la fabrication de pièces en matériaux composites. Avec son innovation, elle vise la bagagerie de luxe et l'automobile.

C'est un engin qui ressemble à une grande machine à coudre. "Cette brodeuse fabriquée par la marque allemande ZSK était utilisée jusqu'ici uniquement pour déposer du fil pour les sièges chauffants de voiture", décrit Aymeric Azran, le président de Nobrak. Cet ingénieur a travaillé pendant six ans au sein d'une entreprise de composites à Toulouse pour faire une thèse sur l'intégration de ces matériaux innovants dans l'aéronautique. En 2016, il a eu une idée pour accélérer la cadence de la brodeuse allemande.

nobrak

 Aymeric Azran est le président de Nobrak. (Crédits : Rémi Benoit)

"Alors que la machine ZSK ne permettait de déposer qu'un fil à la fois, notre technologie permet d'en poser plusieurs en même temps en générant une productivité beaucoup plus importante. C'est comme si une imprimante 3D déposait plusieurs fils à la fois. Si on met deux fils, on divise par deux le temps de dépose", décrit l'entrepreneur qui a signé un contrat avec le fabricant allemand de la machine originelle et obtenu un accord de licence exclusive pour exploiter la technologie.

nobrak

Fabrication d'une préforme en lin (Crédits: Rémi Benoit).

Plus de patron en tissu et de déchets de matière première

Nobrak a...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :